Caloga : le téléchargement
Espace abonnés
Chercher   
dans
Titre et description OS Type Taille Nb télé. Date
Google Earth (avec le navigateur Google Chrome)  [7.0.3.8542]  Google
Google EarthGoogle EarthGoogle EarthGoogle EarthGoogle EarthGoogle EarthGoogle Earth


Google Earth est assurément un freeware qui vaut le détour. Avec Google Earth, disposez des informations géographiques sur le monde entier à portée de main. Voyagez aux quatre coins du globe pour voir des images satellite, des cartes, le relief, des bâtiments en 3D. Observez même des galaxies lointaines ou les profondeurs de l'océan. Vous pouvez accéder à un contenu géographique d'une richesse infinie, enregistrer les endroits visités et les partager.


Caractéristiques générales :

Version intégrée de Street View :
- Explorez n'importe quel recoin de la planète ou de votre quartier
- Obtenez des adresses, des itinéraires routiers et plus encore
- Intégration de street View : Street View fait désormais partie intégrante de Google Earth 6. Pour accéder à cette fonctionnalité, vous pouvez faire glisser l'icône Pegman depuis les commandes de navigation ou zoomer jusqu'au niveau du sol là où Street View est disponible.
- Affichez des bâtiments, des ponts et des arbres en 3D
- Arbres en 3D : les arbres sont maintenant disponibles dans Google Earth. Pour les activer, cochez la case "Arbres" située sous les données géographiques "Bâtiments 3D". Vous pouvez visualiser des arbres en 3D dans différentes régions du monde et l'éditeur en rajoutera au fil du temps.
- Images historiques simples à utiliser : lorsque vous survolez une zone pour laquelle l'éditeur dispos d'images historiques, la date des images les plus anciennes apparaît dans la barre d'état en bas de l'écran. Si vous cliquez sur cette date, vous pourrez remonter le temps en consultant des images datant de cette époque.
- Navigation au niveau du sol : dans Google Earth 6, vous pouvez survoler le monde mais également le parcourir au niveau du sol, en explorant des bâtiments et des arbres en 3D ou encore des images Street View.
- Mesure en 3D dans Google Earth Pro : vous pouvez non seulement mesurer des distances et des zones au niveau du sol, mais également la hauteur et la largeur des bâtimenets en 3D et leur distance par rapport au sol.


Google EarthGoogle EarthGoogle EarthGoogle Earth


Explorez le ciel, les fonds et la surface des océans, ainsi que la planète Mars, et la lune.

Explorez la Lune grâce à Google Earth :
- Visitez les sites d'alunissage tout en écoutant les commentaires des astronautes d'Apollo.
- Découvrez des modèles 3D de véhicules spatiaux.
- Marchez dans les pas des astronautes dans un univers à 360 degrés.
- Visionnez des images exclusives des missions Apollo.

Avec la planète Mars dans Google Earth, découvrez un nouveau monde :
- Soyez le premier être humain à voir ces images réactualisées par la NASA plusieurs fois par jour dans la couche "En direct de Mars".
- Suivez un parcours interactif de Mars commenté en anglais
- Visionnez des modélisations 3D des véhicules d'exploration spatiale et suivez leurs trajets pour voir des panoramas à 360 degrés
- Recherchez les principaux lieux d'intérêts sur Mars, comme le "visage de Mars" ou "Olympus Mons.

Plongez à la découverte des océans du monde entier. En effet les données "Océan", vous font plonger dans les abysses à la découverte de contenus exclusifs fournis par de prestigieux partenaires, tels que la BBC et le magazine National Geographic, ou explorez des représentations d'épaves en 3D, comme celle du Titanic.
- Plongez à la découverte de la fosse des Mariannes, la plus profonde connue à ce jour.
- Explorez les océans en compagnie d'experts maritimes, notamment avec le magazine National Geographic et la BBC.
- Approfondissez vos connaissances sur l'observation scientifique des océans, les effets du changement climatique et les espèces menacées d'extinction.
- Découvrez de nouveaux lieux parmi lesquels, des spots de plongée, de surf, des épaves, de hauts-lieux touristiques.

Google Earth vous permet d'explorer le ciel. Avec près de cent millions d'étoiles et deux cent millions de galaxies répertoriées, Sky de Google Earth vous permet d'explorer l'espace comme jamais auparavant. Orientez la vue vers le haut pour examiner la voûte céleste au-dessus du lieu où vous vous trouvez et explorer des galaxies éloignées, des nébuleuses et bien d'autres objets célestes. Effectuez un zoom avant sur les objets célestes pour afficher des images produites par le télescope spatial Hubble, découvrez le cycle de vie d'une étoile, examinez les constellations, etc. Pour plus d'explication sur le fonctionnement de Sky, cliquez ici.

Cerise sur le gateau, on peut disposer également d'un simulateur de vol avec 2 avions : un jet F16 et un avion à hélices SR22 . Pour cela il vous suffit de taper simultanément les touches clavier "Alt-Ctrl-A" lorsque vous êtes dans la fenêtre principale face au globe terrestre. Une fenêtre appelée Simulateur de vol apparaît alors. Choisissez votre avion et votre aéroport, puis démarrez le vol. De nombreux aéroports vous sont proposés (Londres Heathrow, Los Angeles, Montpellier, Moscou, New-York, Palo Alto, Minsk, Sydney, etc.). Ci-joint les différents raccourcis clavier du simulateur de vol. Vous pouvez aussi contrôler votre avion avec la souris. Un seul clic suffit à activer ou à désactiver les contrôles de la souris. Côté pratique : en cas de décrochage, pas de panique, votre appareil reprendra son vol au-dessus du lieu du crash.

- Des images historiques du monde entier : Découvrez l'évolution du monde sur des décennies grâce aux images historiques intégrées : Vous vous êtes toujours demandé à quoi votre quartier pouvait ressembler dans le passé ? Google Earth vous permet de remonter le temps! D'un simple clic, découvrez le développement urbain au cours du temps, la fonte des calottes polaires, les effets de l'érosion sur le littoral, et bien plus.

- Une visite simplifiée, avec possibilité d'ajouter une bande-son et d'enregistrer des commentaires audio : Enregistrez vos voyages virtuels et partagez-les avec les autres utilisateurs. Appropriez-vous le contenu Google Earth et enregistrez librement tous vos parcours. Il vous suffit d'activer la fonctionnalité "Visite", de cliquer sur le bouton d'enregistrement et de partir à l'aventure. Vous pouvez même ajouter une bande-son ou des commentaires audio pour personnaliser votre voyage virtuel.

Pour mieux vous rendre compte de toutes ces fonctionnalités, regardez ces vidéos de démonstration.


Autres fonctionnalités :

- Bâtiments photoréalistes : Google Earth vous permet d'afficher vite les bâtiments 3D. Un grand nombre de villes sont représentées. Vous pouvez maintenant découvrir des centaines de bâtiments à travers le monde : à San Francisco, Boston, Orlando, Munich, Zurich et dans bien d'autres villes.
- Navigation rapide et intuitive : Partez à la découverte des paysages de la planète gr=ce aux nouveaux contrôles de navigation. De l'espace à une rue de votre quartier ou de bâtiment en bâtiment, vous passez, en un instant, d'un endroit à un autre. Grâce au joystick, plus besoin de vous déplacer pour examiner l'architecture des bâtiments : c'est comme si vous vous trouviez devant.
-Ombre et lumière : Grâce à une toute nouvelle fonctionnalité, vous pouvez admirer le lever et le coucher du soleil à n'importe quel point du globe. Faites glisser le curseur de temps pour voir le crépuscule, l'aube et les zones d'ombre à la surface du globe terrestre.
- Street View : La fonction Street View de Google Maps est maintenant disponible dans Google Earth. Avec ces images panoramiques, vous profitez d'une visite virtuelle à 360° de plusieurs villes.
- Google Earth dispose de fonctions qui rendront votre exploration de la planète encore plus intéressante. Vous remarquerez tout de suite l'interface simple, qui permet (en cachant la colonne de gauche) d'avoir un
affichage pleine page. L'ancien panneau de navigation en bas de l'écran est remplacé par des curseurs qui se fondent dans le paysage.
- L'affichage du relief a été amélioré : les pics et les vallées sont plus réalistes.
- L'une des fonctions les plus amusantes de Google Earth est l'affichage des bâtiments en 3D. Les bâtiments 3D "texturés" sont pris en charge : la brique a vraiment l'aspect de la brique, le verre ressemble vraiment au verre... L'image se rapproche de la réalité. Le but étant : la création d'un modèle 3D réaliste de l'ensemble de la planète. Le seul problème : il n'existe pas tant que ça de modèles de bâtiments 3D réalistes. Du moins, pas encore. Et c'est là que Google Sketchup intervient (pour Windows et Mac uniquement).
- Création et partage d'informations géographiques avec le format KML :
L'un des points forts les plus connus de Google Earth est qu'il donne à des millions d'utilisateurs l'occasion de créer des images, afin d'ajouter des informations géographiques et de les partager dans Google Earth.
Vous pouvez afficher des photos de voyage, des sentiers de randonnée transférés à partir de votre GPS, des superpositions d'image de votre cru ou des ensembles de données géographiques volumineux. Vous pouvez même horodater les données pour créer des animations retraçant l'évolution d'un lieu au fil de temps (La prise en charge des dispositifs GPS améliorée est dans Google Earth Plus uniquement).
- Particulièrement rapide avec des techniques de chargement intelligent via le format KML. Vous pouvez superposer davantage de données sans nuire aux performances du système.
- Avec le navigateur incorporé, on peut afficher directement dans le logiciel les liens Internet, comme les pages des entreprises.
- Outils utiles aux sportifs et aux randonneurs : Altitude, vitesse et même le rythme cardiaque que vous aviez à chaque moment de votre balade, si elle est enregistré par le GPS. Le tout associé à des beaux graphiques pour analyser votre performance.



Attention ! Il s'agit d'une version bêta. Il est recommandé de l'installer dans un environnement test et non sur une machine de production. Faites une sauvegarde de tous vos fichiers importants avant l'installation.

Par ailleurs, si vous avez déjà installé Google Earth et que vous souhaitez installer la dernière version, il vous faut enlever la version précédente, sinon le fichier d'installation ne se lance pas.

Autres modifications de la version 6 :
- Amélioration de l'enregistrement des visites : plusieurs aspects de la fonctionnalité d'enregistrement de visites de Google Earth 6 ont été améliorés. Ainsi, il est désormais possible d'activer les modes Soleil, Street View et Images historiques dans les visites enregistrées. La qualité des enregistrements a également été grandement améliorée. En effet, les visites reflètent désormais plus fidèlement les mouvements et le son est mieux synchronisé.
- Google Earth sous Windows 2000 : dorénavant, Google Earth n'est plus compatible avec Windows 2000. Les détenteurs de cette version de Windows peuvent continuer d'utiliser Google Earth 5.2.



Google EarthGoogle EarthGoogle EarthGoogle Earth


Google EarthGoogle EarthGoogle EarthGoogle Earth



Windows
2000/Vista/XP
Freeware 23 Mo 299038 23/02/2013
Google Earth (avec le navigateur Google Chrome)  [6.0.2.2074]  Google
Google EarthGoogle EarthGoogle EarthGoogle EarthGoogle EarthGoogle EarthGoogle Earth


Google Earth est assurément un freeware qui vaut le détour. Avec Google Earth, disposez des informations géographiques sur le monde entier à portée de main. Voyagez aux quatre coins du globe pour voir des images satellite, des cartes, le relief, des bâtiments en 3D. Observez même des galaxies lointaines ou les profondeurs de l'océan. Vous pouvez accéder à un contenu géographique d'une richesse infinie, enregistrer les endroits visités et les partager.

Nouveautés :

Google frappe de nouveau très fort. Découvrez la nouvelle version intégrée de Street View :
- Explorez n'importe quel recoin de la planète ou de votre quartier
- Obtenez des adresses, des itinéraires routiers et plus encore
- Intégration de street View : Street View fait désormais partie intégrante de Google Earth 6. Pour accéder à cette fonctionnalité, vous pouvez faire glisser l'icône Pegman depuis les commandes de navigation ou zoomer jusqu'au niveau du sol là où Street View est disponible.
- Affichez des bâtiments, des ponts et des arbres en 3D
- Arbres en 3D : les arbres sont maintenant disponibles dans Google Earth. Pour les activer, cochez la case "Arbres" située sous les données géographiques "Bâtiments 3D". Vous pouvez visualiser des arbres en 3D dans différentes régions du monde et l'éditeur en rajoutera au fil du temps.
- Images historiques simples à utiliser : lorsque vous survolez une zone pour laquelle l'éditeur dispos d'images historiques, la date des images les plus anciennes apparaît dans la barre d'état en bas de l'écran. Si vous cliquez sur cette date, vous pourrez remonter le temps en consultant des images datant de cette époque.
- Navigation au niveau du sol : dans Google Earth 6, vous pouvez survoler le monde mais également le parcourir au niveau du sol, en explorant des bâtiments et des arbres en 3D ou encore des images Street View.
- Mesure en 3D dans Google Earth Pro : vous pouvez non seulement mesurer des distances et des zones au niveau du sol, mais également la hauteur et la largeur des bâtimenets en 3D et leur distance par rapport au sol.


Google EarthGoogle EarthGoogle EarthGoogle Earth


Caractéristiques générales :

Explorez le ciel, les fonds et la surface des océans, ainsi que la planète Mars, et la lune.

Explorez la Lune grâce à Google Earth :
- Visitez les sites d'alunissage tout en écoutant les commentaires des astronautes d'Apollo.
- Découvrez des modèles 3D de véhicules spatiaux.
- Marchez dans les pas des astronautes dans un univers à 360 degrés.
- Visionnez des images exclusives des missions Apollo.

Avec la planète Mars dans Google Earth, découvrez un nouveau monde :
- Soyez le premier être humain à voir ces images réactualisées par la NASA plusieurs fois par jour dans la couche "En direct de Mars".
- Suivez un parcours interactif de Mars commenté en anglais
- Visionnez des modélisations 3D des véhicules d'exploration spatiale et suivez leurs trajets pour voir des panoramas à 360 degrés
- Recherchez les principaux lieux d'intérêts sur Mars, comme le "visage de Mars" ou "Olympus Mons.

Plongez à la découverte des océans du monde entier. En effet les données "Océan", vous font plonger dans les abysses à la découverte de contenus exclusifs fournis par de prestigieux partenaires, tels que la BBC et le magazine National Geographic, ou explorez des représentations d'épaves en 3D, comme celle du Titanic.
- Plongez à la découverte de la fosse des Mariannes, la plus profonde connue à ce jour.
- Explorez les océans en compagnie d'experts maritimes, notamment avec le magazine National Geographic et la BBC.
- Approfondissez vos connaissances sur l'observation scientifique des océans, les effets du changement climatique et les espèces menacées d'extinction.
- Découvrez de nouveaux lieux parmi lesquels, des spots de plongée, de surf, des épaves, de hauts-lieux touristiques.

Google Earth vous permet d'explorer le ciel. Avec près de cent millions d'étoiles et deux cent millions de galaxies répertoriées, Sky de Google Earth vous permet d'explorer l'espace comme jamais auparavant. Orientez la vue vers le haut pour examiner la voûte céleste au-dessus du lieu où vous vous trouvez et explorer des galaxies éloignées, des nébuleuses et bien d'autres objets célestes. Effectuez un zoom avant sur les objets célestes pour afficher des images produites par le télescope spatial Hubble, découvrez le cycle de vie d'une étoile, examinez les constellations, etc. Pour plus d'explication sur le fonctionnement de Sky, cliquez ici.

Cerise sur le gateau, on peut disposer également d'un simulateur de vol avec 2 avions : un jet F16 et un avion à hélices SR22 . Pour cela il vous suffit de taper simultanément les touches clavier "Alt-Ctrl-A" lorsque vous êtes dans la fenêtre principale face au globe terrestre. Une fenêtre appelée Simulateur de vol apparaît alors. Choisissez votre avion et votre aéroport, puis démarrez le vol. De nombreux aéroports vous sont proposés (Londres Heathrow, Los Angeles, Montpellier, Moscou, New-York, Palo Alto, Minsk, Sydney, etc.). Ci-joint les différents raccourcis clavier du simulateur de vol. Vous pouvez aussi contrôler votre avion avec la souris. Un seul clic suffit à activer ou à désactiver les contrôles de la souris. Côté pratique : en cas de décrochage, pas de panique, votre appareil reprendra son vol au-dessus du lieu du crash.

- Des images historiques du monde entier : Découvrez l'évolution du monde sur des décennies grâce aux images historiques intégrées : Vous vous êtes toujours demandé à quoi votre quartier pouvait ressembler dans le passé ? Google Earth vous permet de remonter le temps! D'un simple clic, découvrez le développement urbain au cours du temps, la fonte des calottes polaires, les effets de l'érosion sur le littoral, et bien plus.

- Une visite simplifiée, avec possibilité d'ajouter une bande-son et d'enregistrer des commentaires audio : Enregistrez vos voyages virtuels et partagez-les avec les autres utilisateurs. Appropriez-vous le contenu Google Earth et enregistrez librement tous vos parcours. Il vous suffit d'activer la fonctionnalité "Visite", de cliquer sur le bouton d'enregistrement et de partir à l'aventure. Vous pouvez même ajouter une bande-son ou des commentaires audio pour personnaliser votre voyage virtuel.

Pour mieux vous rendre compte de toutes ces fonctionnalités, regardez ces vidéos de démonstration.


Autres fonctionnalités :

- Bâtiments photoréalistes : Google Earth vous permet d'afficher vite les bâtiments 3D. Un grand nombre de villes sont représentées. Vous pouvez maintenant découvrir des centaines de bâtiments à travers le monde : à San Francisco, Boston, Orlando, Munich, Zurich et dans bien d'autres villes.
- Navigation rapide et intuitive : Partez à la découverte des paysages de la planète gr=ce aux nouveaux contrôles de navigation. De l'espace à une rue de votre quartier ou de bâtiment en bâtiment, vous passez, en un instant, d'un endroit à un autre. Grâce au joystick, plus besoin de vous déplacer pour examiner l'architecture des bâtiments : c'est comme si vous vous trouviez devant.
-Ombre et lumière : Grâce à une toute nouvelle fonctionnalité, vous pouvez admirer le lever et le coucher du soleil à n'importe quel point du globe. Faites glisser le curseur de temps pour voir le crépuscule, l'aube et les zones d'ombre à la surface du globe terrestre.
- Street View : La fonction Street View de Google Maps est maintenant disponible dans Google Earth. Avec ces images panoramiques, vous profitez d'une visite virtuelle à 360° de plusieurs villes.
- Google Earth dispose de fonctions qui rendront votre exploration de la planète encore plus intéressante. Vous remarquerez tout de suite l'interface simple, qui permet (en cachant la colonne de gauche) d'avoir un
affichage pleine page. L'ancien panneau de navigation en bas de l'écran est remplacé par des curseurs qui se fondent dans le paysage.
- L'affichage du relief a été amélioré : les pics et les vallées sont plus réalistes.
- L'une des fonctions les plus amusantes de Google Earth est l'affichage des bâtiments en 3D. Les bâtiments 3D "texturés" sont pris en charge : la brique a vraiment l'aspect de la brique, le verre ressemble vraiment au verre... L'image se rapproche de la réalité. Le but étant : la création d'un modèle 3D réaliste de l'ensemble de la planète. Le seul problème : il n'existe pas tant que ça de modèles de bâtiments 3D réalistes. Du moins, pas encore. Et c'est là que Google Sketchup intervient (pour Windows et Mac uniquement).
- Création et partage d'informations géographiques avec le format KML :
L'un des points forts les plus connus de Google Earth est qu'il donne à des millions d'utilisateurs l'occasion de créer des images, afin d'ajouter des informations géographiques et de les partager dans Google Earth.
Vous pouvez afficher des photos de voyage, des sentiers de randonnée transférés à partir de votre GPS, des superpositions d'image de votre cru ou des ensembles de données géographiques volumineux. Vous pouvez même horodater les données pour créer des animations retraçant l'évolution d'un lieu au fil de temps (La prise en charge des dispositifs GPS améliorée est dans Google Earth Plus uniquement).
- Particulièrement rapide avec des techniques de chargement intelligent via le format KML. Vous pouvez superposer davantage de données sans nuire aux performances du système.
- Avec le navigateur incorporé, on peut afficher directement dans le logiciel les liens Internet, comme les pages des entreprises.
- Outils utiles aux sportifs et aux randonneurs : Altitude, vitesse et même le rythme cardiaque que vous aviez à chaque moment de votre balade, si elle est enregistré par le GPS. Le tout associé à des beaux graphiques pour analyser votre performance.



Attention ! Il s'agit d'une version bêta. Il est recommandé de l'installer dans un environnement test et non sur une machine de production. Faites une sauvegarde de tous vos fichiers importants avant l'installation.

Par ailleurs, si vous avez déjà installé Google Earth et que vous souhaitez installer la dernière version, il vous faut enlever la version précédente, sinon le fichier d'installation ne se lance pas.

Autres modifications de la version 6 :
- Amélioration de l'enregistrement des visites : plusieurs aspects de la fonctionnalité d'enregistrement de visites de Google Earth 6 ont été améliorés. Ainsi, il est désormais possible d'activer les modes Soleil, Street View et Images historiques dans les visites enregistrées. La qualité des enregistrements a également été grandement améliorée. En effet, les visites reflètent désormais plus fidèlement les mouvements et le son est mieux synchronisé.
- Google Earth sous Windows 2000 : dorénavant, Google Earth n'est plus compatible avec Windows 2000. Les détenteurs de cette version de Windows peuvent continuer d'utiliser Google Earth 5.2.



Google EarthGoogle EarthGoogle EarthGoogle Earth


Google EarthGoogle EarthGoogle EarthGoogle Earth



Windows
2000/Vista/XP
Freeware 13 Mo 298838 15/03/2011
Mozilla Firefox (64-bit)  [27.0.1]  The Mozilla Organization
Mozilla Firefox


Mozilla Firefox est le navigateur de nouvelle génération de la fondation Mozilla. Firefox vous permet de surfer vite, sûrement et efficacement. Il est plus léger, plus sûr, plus stable et beaucoup moins envahissant qu'Internet Explorer. Firefox se veut convivial et simple, afin de convertir le plus possible d'utilisateurs non spécialistes. L'aide en français est disponible.

Mozilla Firefox est un logiciel libre. C'est à dire qu'il dispose d'un programme accessible à tous. Ainsi, en s'agrégeant au projet, n'importe quel développeur professionnel ou amateur peut le modifier, en corriger les imperfections, l'adapter à ses besoins, ou proposer ses trouvailles aux autres utilisateurs. Dès lors, un logiciel libre évolue vite, et plus il a d'utilisateurs, plus il devient performant.

Mozilla Firefox (anciennement Firebird) est un redesign du navigateur de Mozilla, similaire à Galeon, K-Meleon et Camino, mais écrit en utilisant le langage d'interface utilisateur XUL et conçu pour être multi-plateformes. Mozilla Firefox reprend la motorisation du fameux projet open source, mais offre une interface et des fonctionnalités beaucoup plus sobres.

Caractéristiques :
- Interface simple
- Bonne réactivité
- Navigation par onglets
- Bloque les popups
- Trouve ce que vous voulez plus rapidement
- Bonne gestion des favoris et de l'historique
- Confidentialité simplifiée
- Bonne sécurité
- Marque-pages dynamiques "live bookmarks" qui permettent d'accéder rapidement aux informations contenues dans les fils RSS
- Beaucoup d'espace pour les pages
- Personnalisation des barres d'outils
- Extensible
- Barre de recherche active
- Personnalisable avec différents thèmes
- Basé sur le moteur de rendu Mozilla Gecko, l'un des plus rapides disponibles à ce jour
- Supporte les standards de l'industrie comme W3C, CSS, DOM, etc.
- Rapide à obtenir, rapide à l'utilisation
- Système de mise à jour fonctionnel, qui permet de changer de version en un clic de souris et d'installer d'éventuels patchs de sécurité dès leur publication
- Détecteur automatique de plugins qui permet d'installer rapidement et simplement des plugins tels que QuickTime ou FlashPlayer
- Gestionnaire de mot de passe
- Marquage des pages en un seul clic
- Barre d'adresse intelligente
- Identité d'un site Web en un clic
- Zoom intégral
- SeaMonkey
- Intégration visuelle à la plateforme
- Onglets applicatifs : offrez un emplacement de stockage permanent aux sites que vous visitez fréquemment (webmail, Twitter, Flickr, etc.).
- Pré-chargement des vidéos HTML 5
- La vidéo HD avec le format WebM
- API pour les animations JavaScript
- Console d'analyse Web
- Synchronisation privée et sécurisée : synchronisation des paramètres, mots de passe, marques-page, historique et personnalisation, signets, historiques et données de remplissage entre ordinateurs via Firefox Sync
- La technologie CSP (Content Security Policy) permet d'empêcher les attaques de type "Cross-Site Scripting" (XSS) en fournissant un mécanisme permettant aux sites Web d’indiquer explicitement au navigateur quels contenus sont légitimes
- Le protocole HSTS (HTTP Strict Transport Security) permet d’établir automatiquement une connexion sécurisée aux sites Web afin de bloquer les attaques de type « man in the middle » et d'empêcher toute interception de vos données sensibles durant le processus de connexion
- Moteur de rendu Gecko
- Bon support des standards pour le HTML5, XHR, MathML, SMIL et Canvas a été amélioré
- Gestion du Canvas, du JavaScript, de la gestion mémoire et des performances réseau
- Intègre une fonction de dépistage des sites Web appelé 'Do Not Track' accessible dans la paramètres de configuration de vie privée.
- Correction orthographique
- Gestion des animations CSS
- Bonne intégration de l’environnement de bureau pour les utilisateurs de Linux
- Contenu WebGL ne charge plus les textures cross-domain
- Le changeur de canal de développement de Firefox introduit dans les précédentes mises à jour bêta de Firefox a été retiré
- Les onglets en arrière-plan ont setTimeout et setInterval fixés à 1000 ms pour améliorer les performances
- Se prémunit contre la fermeture involontaire lors du crash de certains plugins : Adobe Flash, Apple Quicktime ou Microsoft Silverlight. Les plugins se trouvent isolés dans des processus séparés du reste du système. Si l'un d'eux se bloque, le noyau du navigateur n'est pas affecté, on peut continuer à naviguer sans subir la fermeture générale de toutes les fenêtres.
- Prend en charge la technologie Direct2D pour l'accélération matérielle, le support de l'API Audio Data et la prise en charge du protocole HSTS pour forcer les sites à se charger uniquement via SSL.
- Intègre une liste noire des pilotes graphiques posant problème avec l'accélération matérielle
- Bonne utilisation de la mémoire vive et de la stabilité du lecteur Flash
- Pour les utilisateurs Windows, apparition d'un service dit de maintenance. Mozilla fait ainsi évoluer Firefox dans le sens de mises à jour silencieuses appliquées en tâche de fond. Les mises à jour de sécurité et autres améliorations pourront être délivrées à l'utilisateur sans forme d'interruption, à la manière de Google Chrome.
- Sous Windows 7, support du tactile multitouch
- Mode Panorama, qui affiche une vue de type Exposé des pages ouvertes avec création de groupes de pages
- Fonction Sync qui prend en charge les marque-pages, les mots de passe, les préférences, l’historique et les onglets, pour les partager sur autres machines
- Bonne protection de la vie privée : support du protocole (HTTP Strict Transport Security), qui permet pour un site d’établir automatiquement des connexions sécurisées SSL et du protocole Content Security Policy (CSP)
- Support préliminaire pour WebRTC
- Performance JavaScript plus rapide via le compilateur IonMonkey
- Gestion des évènements W3C touch implémentés, prenant la place des évènements MozTouch
- Plates-formes intégrées à la "Social API". L'objectif est désormais de rallier à cette Social API d'autres développeurs d'outils à valeur ajoutée : messagerie électronique, musique en streaming, actualités, listes de contacts, systèmes de notifications, gestionnaires de tâches.
- Affichage et la progression des téléchargements directement dans le navigateur
- Etc.

Pour les développeurs :
- Possibilité de combiner 3D et d’autres technologies Web (activation native via WebGL) pour enrichir l’expérience de la navigation
- Support du SVG (langage balisé en XML décrivant des graphismes vectoriels bidimensionnels)
- Support des polices de caractères Web (OpenType)
- Fonctionnalités typographiques de niveau professionnel
- Interfaces adaptées aux écrans tactiles
- Support du HTML 5
- Le support des styles CSS3 avec les transitions CSS
- Le support des websockets
- Le support d'Indexed DB (utilisé dans le Cloud Computing)
- Gestion des composants XPCOM
- API Mozilla Audio qui contribue à donner une dimension visuelle aux éléments sonores
- Grâce à la fonction de protection contre les plantages de Firefox 4, vous pouvez continuer à naviguer lorsqu’un plantage se produit au niveau du plugin Adobe Flash, Apple QuickTime ou Microsoft Silverlight. Si l’un de ces plugins se bloque, cela n’affectera pas le fonctionnement du reste de Firefox. Il vous suffira de recharger la page pour redémarrer le plugin et continuer votre navigation.
- Avec l'attribut title d'un document HTML, les sauts de ligne sont pris en charge
- Numérotation des lignes proposée lors de l'affichage du code source d'une page
- Pour HTML5, les contrôles de médias sont épurés
- Etc.

Nouveautés :
- Prise en charge de la version 1.2 du protocole de sécurité TLS (Transport Layer Security) qui est en cours de standardisation. Ce protocole est mis en place par le groupe IETF avec pour objectif de remplacer SSL (Secure Sockets Layer) pour assurer la sécurité des échanges sur Internet.
- Implémentation du protocole SPDY, développé par Google, en version 3.1. Ce dernier propose d'accélérer les requêtes effectuées par une page Web lors de son chargement, tout en forçant le chiffrement avec le serveur.
- Version améliorée de SocialAPI, son API pour réseaux sociaux. Les utilisateurs pourront désormais afficher simultanément les notifications en provenance de plusieurs réseaux sociaux et utiliser leur service de messagerie instantanée.
- Les développeurs ont la possibilité de réinitialiser les feuilles de style en utilisant la commande "all:unset".
- Inauguration également dans les outils de développement, d'un éditeur de shaders (programme utilisé en image de synthèse pour paramétrer une partie du processus de rendu réalisé par une carte graphique ou un moteur de rendu logiciel, dans le contexte WebGL).
- Etc.


Linux
Freeware 29 Mo 52716 25/02/2014
Mozilla Firefox Aurora (64-bit)  [30.0a2]  The Mozilla Organization
Mozilla Firefox Aurora


La version Aurora de Mozilla Firefox est un canal de développement pour les nouvelles versions de Mozilla Firefox. Il est conçu pour présenter les versions expérimentales de Firefox. Profitez donc des toutes dernières innovations du navigateur dans un environnement instable destiné à des utilisateurs avancés qui souhaitent bénéficier avant les autres des nouveautés et qui ne sont pas gênés par les dysfonctionnements fréquents.


Mozilla Firefox est le navigateur de nouvelle génération de la fondation Mozilla. Firefox vous permet de surfer vite, sûrement et efficacement. Il est plus léger, plus sûr, plus stable et beaucoup moins envahissant qu'Internet Explorer. Firefox se veut convivial et simple, afin de convertir le plus possible d'utilisateurs non spécialistes. L'aide en français est disponible.

Mozilla Firefox est un logiciel libre. C'est à dire qu'il dispose d'un programme accessible à tous. Ainsi, en s'agrégeant au projet, n'importe quel développeur professionnel ou amateur peut le modifier, en corriger les imperfections, l'adapter à ses besoins, ou proposer ses trouvailles aux autres utilisateurs. Dès lors, un logiciel libre évolue vite, et plus il a d'utilisateurs, plus il devient performant.

Mozilla Firefox (anciennement Firebird) est un redesign du navigateur de Mozilla, similaire à Galeon, K-Meleon et Camino, mais écrit en utilisant le langage d'interface utilisateur XUL et conçu pour être multi-plateformes. Mozilla Firefox reprend la motorisation du fameux projet open source, mais offre une interface et des fonctionnalités beaucoup plus sobres.

Caractéristiques :
- Interface simple
- Bonne réactivité
- Navigation par onglets
- Bloque les popups
- Trouve ce que vous voulez plus rapidement
- Bonne gestion des favoris et de l'historique
- Confidentialité simplifiée
- Bonne sécurité
- Marque-pages dynamiques "live bookmarks" qui permettent d'accéder rapidement aux informations contenues dans les fils RSS
- Beaucoup d'espace pour les pages
- Personnalisation des barres d'outils
- Extensible
- Barre de recherche active
- Personnalisable avec différents thèmes
- Basé sur le moteur de rendu Mozilla Gecko, l'un des plus rapides disponibles à ce jour
- Supporte les standards de l'industrie comme W3C, CSS, DOM, etc.
- Rapide à obtenir, rapide à l'utilisation
- Système de mise à jour fonctionnel, qui permet de changer de version en un clic de souris et d'installer d'éventuels patchs de sécurité dès leur publication
- Détecteur automatique de plugins qui permet d'installer rapidement et simplement des plugins tels que QuickTime ou FlashPlayer
- Gestionnaire de mot de passe
- Marquage des pages en un seul clic
- Barre d'adresse intelligente
- Identité d'un site Web en un clic
- Zoom intégral
- SeaMonkey 2.8a2
- Intégration visuelle à la plateforme
- Pour la gestion des onglets, le navigateur a prévu une optimisation de la consommation du moteur graphique qui se traduit par des meilleures performances au lancement du navigateur ou lors de l'ouverture / fermeture de pages
- Possibilité de stopper un téléchargement, de copier le lien depuis la boîte de téléchargement, et d'effectuer une recherche sur les liens téléchargés
- Mode de navigation privée, comme en dispose Safari. L'activation de cette fonction entraîne d'abord la sauvegarde des onglets actifs afin de les réouvrir une fois que l'on retourne à une navigation standard. Après cela les historiques de navigation, les cookies et autres informations entrées dans des formulaires ne seront pas conservés. Seuls rescapés, les signets enregistrés et les fichiers téléchargés sur le disque dur.
- Fonction permettant de circuler entre les onglets ouverts. Elle rappelle d'ailleurs fortement son équivalent dans Safari sur l'iPhone. En appuyant sur Ctrl-tab les vignettes des onglets ouverts s'affichent sur un panneau translucide par dessus le navigateur. On peut alors circuler rapidement entre elles en continuant d'actionner la touche de tabulation.
- Si plusieurs panneaux sont nécessaires pour contenir toutes les vignettes, de gros points indiquent leur nombre, là aussi comme sur l'iPhone avec les multiples écrans d'accueil.
- Champs de recherche pour ceux qui ont coutume d'ouvrir un nombre très élevé d'onglets.
- Un moteur JavaScript de nouvelle génération (associant l’interpréteur de code SpiderMonkey et deux compilateurs aux fonctionnements complémentaires TraceMonkey et JägerMonkey). ll permet de rattraper les concurrents Chrome, Safari ou Opera, leaders dans le secteur de la vitesse de traitement. Résultat : les pages se chargent plus vite et les applications et jeux Web sont bien plus réactifs.
- Accélération matérielle accélérant l’affichage graphique des pages Web. Sous Windows, DirectX est mis à contribution. Sous Mac OS X, c’est OpenGL.
-Panorama : utilisez le glisser-déposer avec Firefox Overview pour constituer des groupes d’onglets faciles à manipuler, qui vous permettront de naviguer rapidement et de manière pratique et visuelle entre de nombreux onglets ouverts
- Onglets applicatifs : offrez un emplacement de stockage permanent aux sites que vous visitez fréquemment (webmail, Twitter, Flickr, etc.).
- Pré-chargement des vidéos HTML 5
- La vidéo HD avec le format WebM
- API expérimentale pour les animations JavaScript
- Console d'analyse Web
- Synchronisation privée et sécurisée : synchronisation des paramètres, mots de passe, marques-page, historique et personnalisation, signets, historiques et données de remplissage entre ordinateurs via Firefox Sync
- La technologie CSP (Content Security Policy) permet d'empêcher les attaques de type "Cross-Site Scripting" (XSS) en fournissant un mécanisme permettant aux sites Web d’indiquer explicitement au navigateur quels contenus sont légitimes
- Le protocole HSTS (HTTP Strict Transport Security) permet d’établir automatiquement une connexion sécurisée aux sites Web afin de bloquer les attaques de type « man in the middle » et d'empêcher toute interception de vos données sensibles durant le processus de connexion
- Moteur de rendu Gecko
- Bon support des standards pour le HTML5, XHR, MathML, SMIL et Canvas a été amélioré
- Gestion du Canvas, du JavaScript, de la gestion mémoire et des performances réseau
- Intègre une fonction de dépistage des sites Web appelé 'Do Not Track' accessible dans la paramètres de configuration de vie privée.
- Correction orthographique
- Gestion des animations CSS
- Bonne intégration de l’environnement de bureau pour les utilisateurs de Linux
- Contenu WebGL ne charge plus les textures cross-domain
- Le changeur de canal de développement de Firefox introduit dans les précédentes mises à jour bêta de Firefox a été retiré
- Les onglets en arrière-plan ont setTimeout et setInterval fixés à 1000 ms pour améliorer les performances
- Se prémunit contre la fermeture involontaire lors du crash de certains plugins : Adobe Flash, Apple Quicktime ou Microsoft Silverlight. Les plugins se trouvent isolés dans des processus séparés du reste du système. Si l'un d'eux se bloque, le noyau du navigateur n'est pas affecté, on peut continuer à naviguer sans subir la fermeture générale de toutes les fenêtres.
- Prend en charge la technologie Direct2D pour l'accélération matérielle, le support de l'API Audio Data et la prise en charge du protocole HSTS pour forcer les sites à se charger uniquement via SSL.
- Bonne utilisation de la mémoire vive et dans la stabilité du lecteur Flash.
- Intègre une liste noire des pilotes graphiques posant problème avec l'accélération matérielle
- Se prémunit contre la fermeture involontaire lors du crash de certains plugins : Adobe Flash, Apple Quicktime ou Microsoft Silverlight. Les plugins se trouvent isolés dans des processus séparés du reste du système. Si l'un d'eux se bloque, le noyau du navigateur n'est pas affecté, on peut continuer à naviguer sans subir la fermeture générale de toutes les fenêtres.
- Prend en charge la technologie Direct2D pour l'accélération matérielle, le support de l'API Audio Data et la prise en charge du protocole HSTS pour forcer les sites à se charger uniquement via SSL.
- Intègre une liste noire des pilotes graphiques posant problème avec l'accélération matérielle.
- Editeur de feuille de style
- Vue en 3D de la structure DOM d'une page
- Graphite2 inclut dans Gecko
- Etc

Pour les développeurs :
- Possibilité de combiner 3D et d’autres technologies Web (activation native via WebGL) pour enrichir l’expérience de la navigation
- Support du SVG (langage balisé en XML décrivant des graphismes vectoriels bidimensionnels)
- Support des polices de caractères Web (OpenType)
- Fonctionnalités typographiques de niveau professionnel
- Interfaces adaptées aux écrans tactiles
- Support du HTML 5
- Le support des styles CSS3 avec les transitions CSS
- Le support des websockets
- Le support d'Indexed DB (utilisé dans le Cloud Computing)
- Gestion des composants XPCOM
- API Mozilla Audio qui contribue à donner une dimension visuelle aux éléments sonores
- Grâce à la fonction de protection contre les plantages de Firefox 4, vous pouvez continuer à naviguer lorsqu’un plantage se produit au niveau du plugin Adobe Flash, Apple QuickTime ou Microsoft Silverlight. Si l’un de ces plugins se bloque, cela n’affectera pas le fonctionnement du reste de Firefox. Il vous suffira de recharger la page pour redémarrer le plugin et continuer votre navigation.
- Etc.


ATTENTION ! Il s'agit d'une version alpha. Il est recommandé de l'installer dans un environnement test et non sur une machine de production. Faites une sauvegarde de tous vos fichiers importants avant l'installation. Le but de l'éditeur est d'avoir des retours d'information sur l'instabilité ou les bogues éventuels que cette version bêta produit. Faites parvenir à l'éditeur vos retours d'expérience afin de l'aider à peaufiner ce qui sera inclus dans la version finale de Firefox.


Linux
Freeware 38 Mo 52709 05/03/2014
Mozilla Firefox  [27.0.1]  The Mozilla Organization
Mozilla Firefox


Mozilla Firefox est le navigateur de nouvelle génération de la fondation Mozilla. Firefox vous permet de surfer vite, sûrement et efficacement. Il est plus léger, plus sûr, plus stable et beaucoup moins envahissant qu'Internet Explorer. Firefox se veut convivial et simple, afin de convertir le plus possible d'utilisateurs non spécialistes. L'aide en français est disponible.

Mozilla Firefox est un logiciel libre. C'est à dire qu'il dispose d'un programme accessible à tous. Ainsi, en s'agrégeant au projet, n'importe quel développeur professionnel ou amateur peut le modifier, en corriger les imperfections, l'adapter à ses besoins, ou proposer ses trouvailles aux autres utilisateurs. Dès lors, un logiciel libre évolue vite, et plus il a d'utilisateurs, plus il devient performant.

Mozilla Firefox (anciennement Firebird) est un redesign du navigateur de Mozilla, similaire à Galeon, K-Meleon et Camino, mais écrit en utilisant le langage d'interface utilisateur XUL et conçu pour être multi-plateformes. Mozilla Firefox reprend la motorisation du fameux projet open source, mais offre une interface et des fonctionnalités beaucoup plus sobres.

Caractéristiques :
- Interface simple
- Bonne réactivité
- Navigation par onglets
- Bloque les popups
- Trouve ce que vous voulez plus rapidement
- Bonne gestion des favoris et de l'historique
- Confidentialité simplifiée
- Bonne sécurité
- Marque-pages dynamiques "live bookmarks" qui permettent d'accéder rapidement aux informations contenues dans les fils RSS
- Beaucoup d'espace pour les pages
- Personnalisation des barres d'outils
- Extensible
- Barre de recherche active
- Personnalisable avec différents thèmes
- Basé sur le moteur de rendu Mozilla Gecko, l'un des plus rapides disponibles à ce jour
- Supporte les standards de l'industrie comme W3C, CSS, DOM, etc.
- Rapide à obtenir, rapide à l'utilisation
- Système de mise à jour fonctionnel, qui permet de changer de version en un clic de souris et d'installer d'éventuels patchs de sécurité dès leur publication
- Détecteur automatique de plugins qui permet d'installer rapidement et simplement des plugins tels que QuickTime ou FlashPlayer
- Gestionnaire de mot de passe
- Marquage des pages en un seul clic
- Barre d'adresse intelligente
- Identité d'un site Web en un clic
- Zoom intégral
- SeaMonkey
- Intégration visuelle à la plateforme
- Onglets applicatifs : offrez un emplacement de stockage permanent aux sites que vous visitez fréquemment (webmail, Twitter, Flickr, etc.).
- Pré-chargement des vidéos HTML 5
- La vidéo HD avec le format WebM
- API pour les animations JavaScript
- Console d'analyse Web
- Synchronisation privée et sécurisée : synchronisation des paramètres, mots de passe, marques-page, historique et personnalisation, signets, historiques et données de remplissage entre ordinateurs via Firefox Sync
- La technologie CSP (Content Security Policy) permet d'empêcher les attaques de type "Cross-Site Scripting" (XSS) en fournissant un mécanisme permettant aux sites Web d’indiquer explicitement au navigateur quels contenus sont légitimes
- Le protocole HSTS (HTTP Strict Transport Security) permet d’établir automatiquement une connexion sécurisée aux sites Web afin de bloquer les attaques de type « man in the middle » et d'empêcher toute interception de vos données sensibles durant le processus de connexion
- Moteur de rendu Gecko
- Bon support des standards pour le HTML5, XHR, MathML, SMIL et Canvas a été amélioré
- Gestion du Canvas, du JavaScript, de la gestion mémoire et des performances réseau
- Intègre une fonction de dépistage des sites Web appelé 'Do Not Track' accessible dans la paramètres de configuration de vie privée.
- Correction orthographique
- Gestion des animations CSS
- Bonne intégration de l’environnement de bureau pour les utilisateurs de Linux
- Contenu WebGL ne charge plus les textures cross-domain
- Le changeur de canal de développement de Firefox introduit dans les précédentes mises à jour bêta de Firefox a été retiré
- Les onglets en arrière-plan ont setTimeout et setInterval fixés à 1000 ms pour améliorer les performances
- Se prémunit contre la fermeture involontaire lors du crash de certains plugins : Adobe Flash, Apple Quicktime ou Microsoft Silverlight. Les plugins se trouvent isolés dans des processus séparés du reste du système. Si l'un d'eux se bloque, le noyau du navigateur n'est pas affecté, on peut continuer à naviguer sans subir la fermeture générale de toutes les fenêtres.
- Prend en charge la technologie Direct2D pour l'accélération matérielle, le support de l'API Audio Data et la prise en charge du protocole HSTS pour forcer les sites à se charger uniquement via SSL.
- Intègre une liste noire des pilotes graphiques posant problème avec l'accélération matérielle
- Bonne utilisation de la mémoire vive et de la stabilité du lecteur Flash
- Pour les utilisateurs Windows, apparition d'un service dit de maintenance. Mozilla fait ainsi évoluer Firefox dans le sens de mises à jour silencieuses appliquées en tâche de fond. Les mises à jour de sécurité et autres améliorations pourront être délivrées à l'utilisateur sans forme d'interruption, à la manière de Google Chrome.
- Sous Windows 7, support du tactile multitouch
- Mode Panorama, qui affiche une vue de type Exposé des pages ouvertes avec création de groupes de pages
- Fonction Sync qui prend en charge les marque-pages, les mots de passe, les préférences, l’historique et les onglets, pour les partager sur autres machines
- Bonne protection de la vie privée : support du protocole (HTTP Strict Transport Security), qui permet pour un site d’établir automatiquement des connexions sécurisées SSL et du protocole Content Security Policy (CSP)
- Support préliminaire pour WebRTC
- Performance JavaScript plus rapide via le compilateur IonMonkey
- Gestion des évènements W3C touch implémentés, prenant la place des évènements MozTouch
- Plates-formes intégrées à la "Social API". L'objectif est désormais de rallier à cette Social API d'autres développeurs d'outils à valeur ajoutée : messagerie électronique, musique en streaming, actualités, listes de contacts, systèmes de notifications, gestionnaires de tâches.
- Affichage et la progression des téléchargements directement dans le navigateur
- Etc.

Pour les développeurs :
- Possibilité de combiner 3D et d’autres technologies Web (activation native via WebGL) pour enrichir l’expérience de la navigation
- Support du SVG (langage balisé en XML décrivant des graphismes vectoriels bidimensionnels)
- Support des polices de caractères Web (OpenType)
- Fonctionnalités typographiques de niveau professionnel
- Interfaces adaptées aux écrans tactiles
- Support du HTML 5
- Le support des styles CSS3 avec les transitions CSS
- Le support des websockets
- Le support d'Indexed DB (utilisé dans le Cloud Computing)
- Gestion des composants XPCOM
- API Mozilla Audio qui contribue à donner une dimension visuelle aux éléments sonores
- Grâce à la fonction de protection contre les plantages de Firefox 4, vous pouvez continuer à naviguer lorsqu’un plantage se produit au niveau du plugin Adobe Flash, Apple QuickTime ou Microsoft Silverlight. Si l’un de ces plugins se bloque, cela n’affectera pas le fonctionnement du reste de Firefox. Il vous suffira de recharger la page pour redémarrer le plugin et continuer votre navigation.
- Avec l'attribut title d'un document HTML, les sauts de ligne sont pris en charge
- Numérotation des lignes proposée lors de l'affichage du code source d'une page
- Pour HTML5, les contrôles de médias sont épurés
- Etc.

Nouveautés :
- Prise en charge de la version 1.2 du protocole de sécurité TLS (Transport Layer Security) qui est en cours de standardisation. Ce protocole est mis en place par le groupe IETF avec pour objectif de remplacer SSL (Secure Sockets Layer) pour assurer la sécurité des échanges sur Internet.
- Implémentation du protocole SPDY, développé par Google, en version 3.1. Ce dernier propose d'accélérer les requêtes effectuées par une page Web lors de son chargement, tout en forçant le chiffrement avec le serveur.
- Version améliorée de SocialAPI, son API pour réseaux sociaux. Les utilisateurs pourront désormais afficher simultanément les notifications en provenance de plusieurs réseaux sociaux et utiliser leur service de messagerie instantanée.
- Les développeurs ont la possibilité de réinitialiser les feuilles de style en utilisant la commande "all:unset".
- Inauguration également dans les outils de développement, d'un éditeur de shaders (programme utilisé en image de synthèse pour paramétrer une partie du processus de rendu réalisé par une carte graphique ou un moteur de rendu logiciel, dans le contexte WebGL).
- Etc.


Windows
2000/Vista/XP
Freeware 20 Mo 53174 25/02/2014
Mozilla Firefox  [18.0.2]  The Mozilla Organization
Mozilla Firefox


Mozilla Firefox est le navigateur de nouvelle génération de la fondation Mozilla. Firefox vous permet de surfer vite, sûrement et efficacement. Il est plus léger, plus sûr, plus stable et beaucoup moins envahissant qu'Internet Explorer. Firefox se veut convivial et simple, afin de convertir le plus possible d'utilisateurs non spécialistes. L'aide en français est disponible.

Mozilla Firefox est un logiciel libre. C'est à dire qu'il dispose d'un programme accessible à tous. Ainsi, en s'agrégeant au projet, n'importe quel développeur professionnel ou amateur peut le modifier, en corriger les imperfections, l'adapter à ses besoins, ou proposer ses trouvailles aux autres utilisateurs. Dès lors, un logiciel libre évolue vite, et plus il a d'utilisateurs, plus il devient performant.

Mozilla Firefox (anciennement Firebird) est un redesign du navigateur de Mozilla, similaire à Galeon, K-Meleon et Camino, mais écrit en utilisant le langage d'interface utilisateur XUL et conçu pour être multi-plateformes. Mozilla Firefox reprend la motorisation du fameux projet open source, mais offre une interface et des fonctionnalités beaucoup plus sobres.

Caractéristiques :
- Interface simple
- Bonne réactivité
- Navigation par onglets
- Bloque les popups
- Trouve ce que vous voulez plus rapidement
- Bonne gestion des favoris et de l'historique
- Confidentialité simplifiée
- Bonne sécurité
- Marque-pages dynamiques "live bookmarks" qui permettent d'accéder rapidement aux informations contenues dans les fils RSS
- Beaucoup d'espace pour les pages
- Personnalisation des barres d'outils
- Extensible
- Barre de recherche active
- Personnalisable avec différents thèmes
- Basé sur le moteur de rendu Mozilla Gecko, l'un des plus rapides disponibles à ce jour
- Supporte les standards de l'industrie comme W3C, CSS, DOM, etc.
- Rapide à obtenir, rapide à l'utilisation
- Système de mise à jour fonctionnel, qui permet de changer de version en un clic de souris et d'installer d'éventuels patchs de sécurité dès leur publication
- Détecteur automatique de plugins qui permet d'installer rapidement et simplement des plugins tels que QuickTime ou FlashPlayer
- Gestionnaire de mot de passe
- Marquage des pages en un seul clic
- Barre d'adresse intelligente
- Identité d'un site Web en un clic
- Zoom intégral
- SeaMonkey
- Intégration visuelle à la plateforme
- Pour la gestion des onglets, le navigateur a prévu une optimisation de la consommation du moteur graphique qui se traduit par des meilleures performances au lancement du navigateur ou lors de l'ouverture / fermeture de pages
- Possibilité de stopper un téléchargement, de copier le lien depuis la boîte de téléchargement, et d'effectuer une recherche sur les liens téléchargés
-Panorama : utilisez le glisser-déposer avec Firefox Overview pour constituer des groupes d’onglets faciles à manipuler, qui vous permettront de naviguer rapidement et de manière pratique et visuelle entre de nombreux onglets ouverts
- Onglets applicatifs : offrez un emplacement de stockage permanent aux sites que vous visitez fréquemment (webmail, Twitter, Flickr, etc.).
- Pré-chargement des vidéos HTML 5
- La vidéo HD avec le format WebM
- API pour les animations JavaScript
- Console d'analyse Web
- Synchronisation privée et sécurisée : synchronisation des paramètres, mots de passe, marques-page, historique et personnalisation, signets, historiques et données de remplissage entre ordinateurs via Firefox Sync
- La technologie CSP (Content Security Policy) permet d'empêcher les attaques de type "Cross-Site Scripting" (XSS) en fournissant un mécanisme permettant aux sites Web d’indiquer explicitement au navigateur quels contenus sont légitimes
- Le protocole HSTS (HTTP Strict Transport Security) permet d’établir automatiquement une connexion sécurisée aux sites Web afin de bloquer les attaques de type « man in the middle » et d'empêcher toute interception de vos données sensibles durant le processus de connexion
- Moteur de rendu Gecko
- Bon support des standards pour le HTML5, XHR, MathML, SMIL et Canvas a été amélioré
- Gestion du Canvas, du JavaScript, de la gestion mémoire et des performances réseau
- Intègre une fonction de dépistage des sites Web appelé 'Do Not Track' accessible dans la paramètres de configuration de vie privée.
- Correction orthographique
- Gestion des animations CSS
- Bonne intégration de l’environnement de bureau pour les utilisateurs de Linux
- Contenu WebGL ne charge plus les textures cross-domain
- Le changeur de canal de développement de Firefox introduit dans les précédentes mises à jour bêta de Firefox a été retiré
- Les onglets en arrière-plan ont setTimeout et setInterval fixés à 1000 ms pour améliorer les performances
- Se prémunit contre la fermeture involontaire lors du crash de certains plugins : Adobe Flash, Apple Quicktime ou Microsoft Silverlight. Les plugins se trouvent isolés dans des processus séparés du reste du système. Si l'un d'eux se bloque, le noyau du navigateur n'est pas affecté, on peut continuer à naviguer sans subir la fermeture générale de toutes les fenêtres.
- Prend en charge la technologie Direct2D pour l'accélération matérielle, le support de l'API Audio Data et la prise en charge du protocole HSTS pour forcer les sites à se charger uniquement via SSL.
- Intègre une liste noire des pilotes graphiques posant problème avec l'accélération matérielle
- Bonne utilisation de la mémoire vive et de la stabilité du lecteur Flash
- Pour les utilisateurs Windows, apparition d'un service dit de maintenance. Mozilla fait ainsi évoluer Firefox dans le sens de mises à jour silencieuses appliquées en tâche de fond. Les mises à jour de sécurité et autres améliorations pourront être délivrées à l'utilisateur sans forme d'interruption, à la manière de Google Chrome.
- Mode Panorama, qui affiche une vue de type Exposé des pages ouvertes avec création de groupes de pages
- Fonction Sync qui prend en charge les marque-pages, les mots de passe, les préférences, l’historique et les onglets, pour les partager sur autres machines
- Bonne protection de la vie privée : support du protocole (HTTP Strict Transport Security), qui permet pour un site d’établir automatiquement des connexions sécurisées SSL et du protocole Content Security Policy (CSP)
- Etc.

Pour les développeurs :
- Possibilité de combiner 3D et d’autres technologies Web (activation native via WebGL) pour enrichir l’expérience de la navigation
- Support du SVG (langage balisé en XML décrivant des graphismes vectoriels bidimensionnels)
- Support des polices de caractères Web (OpenType)
- Fonctionnalités typographiques de niveau professionnel
- Interfaces adaptées aux écrans tactiles
- Support du HTML 5
- Le support des styles CSS3 avec les transitions CSS
- Le support des websockets
- Le support d'Indexed DB (utilisé dans le Cloud Computing)
- Gestion des composants XPCOM
- API Mozilla Audio qui contribue à donner une dimension visuelle aux éléments sonores
- Grâce à la fonction de protection contre les plantages de Firefox 4, vous pouvez continuer à naviguer lorsqu’un plantage se produit au niveau du plugin Adobe Flash, Apple QuickTime ou Microsoft Silverlight. Si l’un de ces plugins se bloque, cela n’affectera pas le fonctionnement du reste de Firefox. Il vous suffira de recharger la page pour redémarrer le plugin et continuer votre navigation.
- Avec l'attribut title d'un document HTML, les sauts de ligne sont pris en charge
- Numérotation des lignes proposée lors de l'affichage du code source d'une page
- Pour HTML5, les contrôles de médias sont épurés
- Etc.

Nouveautés :
- Support préliminaire pour WebRTC
- Gestion pour l'affichage Retina sur Mac OS X 10.7
- Performance JavaScript plus rapide via le compilateur IonMonkey
- Support pour les évènements W3C touch implémentés prennant la place des évènements MozTouch

- Etc.





Mac OS
X
Freeware 37 Mo 52817 25/01/2013
Mozilla Firefox (32-bit)  [27.0.1]  The Mozilla Organization
Mozilla Firefox


Mozilla Firefox est le navigateur de nouvelle génération de la fondation Mozilla. Firefox vous permet de surfer vite, sûrement et efficacement. Il est plus léger, plus sûr, plus stable et beaucoup moins envahissant qu'Internet Explorer. Firefox se veut convivial et simple, afin de convertir le plus possible d'utilisateurs non spécialistes. L'aide en français est disponible.

Mozilla Firefox est un logiciel libre. C'est à dire qu'il dispose d'un programme accessible à tous. Ainsi, en s'agrégeant au projet, n'importe quel développeur professionnel ou amateur peut le modifier, en corriger les imperfections, l'adapter à ses besoins, ou proposer ses trouvailles aux autres utilisateurs. Dès lors, un logiciel libre évolue vite, et plus il a d'utilisateurs, plus il devient performant.

Mozilla Firefox (anciennement Firebird) est un redesign du navigateur de Mozilla, similaire à Galeon, K-Meleon et Camino, mais écrit en utilisant le langage d'interface utilisateur XUL et conçu pour être multi-plateformes. Mozilla Firefox reprend la motorisation du fameux projet open source, mais offre une interface et des fonctionnalités beaucoup plus sobres.

Caractéristiques :
- Interface simple
- Bonne réactivité
- Navigation par onglets
- Bloque les popups
- Trouve ce que vous voulez plus rapidement
- Bonne gestion des favoris et de l'historique
- Confidentialité simplifiée
- Bonne sécurité
- Marque-pages dynamiques "live bookmarks" qui permettent d'accéder rapidement aux informations contenues dans les fils RSS
- Beaucoup d'espace pour les pages
- Personnalisation des barres d'outils
- Extensible
- Barre de recherche active
- Personnalisable avec différents thèmes
- Basé sur le moteur de rendu Mozilla Gecko, l'un des plus rapides disponibles à ce jour
- Supporte les standards de l'industrie comme W3C, CSS, DOM, etc.
- Rapide à obtenir, rapide à l'utilisation
- Système de mise à jour fonctionnel, qui permet de changer de version en un clic de souris et d'installer d'éventuels patchs de sécurité dès leur publication
- Détecteur automatique de plugins qui permet d'installer rapidement et simplement des plugins tels que QuickTime ou FlashPlayer
- Gestionnaire de mot de passe
- Marquage des pages en un seul clic
- Barre d'adresse intelligente
- Identité d'un site Web en un clic
- Zoom intégral
- SeaMonkey
- Intégration visuelle à la plateforme
- Onglets applicatifs : offrez un emplacement de stockage permanent aux sites que vous visitez fréquemment (webmail, Twitter, Flickr, etc.).
- Pré-chargement des vidéos HTML 5
- La vidéo HD avec le format WebM
- API pour les animations JavaScript
- Console d'analyse Web
- Synchronisation privée et sécurisée : synchronisation des paramètres, mots de passe, marques-page, historique et personnalisation, signets, historiques et données de remplissage entre ordinateurs via Firefox Sync
- La technologie CSP (Content Security Policy) permet d'empêcher les attaques de type "Cross-Site Scripting" (XSS) en fournissant un mécanisme permettant aux sites Web d’indiquer explicitement au navigateur quels contenus sont légitimes
- Le protocole HSTS (HTTP Strict Transport Security) permet d’établir automatiquement une connexion sécurisée aux sites Web afin de bloquer les attaques de type « man in the middle » et d'empêcher toute interception de vos données sensibles durant le processus de connexion
- Moteur de rendu Gecko
- Bon support des standards pour le HTML5, XHR, MathML, SMIL et Canvas a été amélioré
- Gestion du Canvas, du JavaScript, de la gestion mémoire et des performances réseau
- Intègre une fonction de dépistage des sites Web appelé 'Do Not Track' accessible dans la paramètres de configuration de vie privée.
- Correction orthographique
- Gestion des animations CSS
- Bonne intégration de l’environnement de bureau pour les utilisateurs de Linux
- Contenu WebGL ne charge plus les textures cross-domain
- Le changeur de canal de développement de Firefox introduit dans les précédentes mises à jour bêta de Firefox a été retiré
- Les onglets en arrière-plan ont setTimeout et setInterval fixés à 1000 ms pour améliorer les performances
- Se prémunit contre la fermeture involontaire lors du crash de certains plugins : Adobe Flash, Apple Quicktime ou Microsoft Silverlight. Les plugins se trouvent isolés dans des processus séparés du reste du système. Si l'un d'eux se bloque, le noyau du navigateur n'est pas affecté, on peut continuer à naviguer sans subir la fermeture générale de toutes les fenêtres.
- Prend en charge la technologie Direct2D pour l'accélération matérielle, le support de l'API Audio Data et la prise en charge du protocole HSTS pour forcer les sites à se charger uniquement via SSL.
- Intègre une liste noire des pilotes graphiques posant problème avec l'accélération matérielle
- Bonne utilisation de la mémoire vive et de la stabilité du lecteur Flash
- Pour les utilisateurs Windows, apparition d'un service dit de maintenance. Mozilla fait ainsi évoluer Firefox dans le sens de mises à jour silencieuses appliquées en tâche de fond. Les mises à jour de sécurité et autres améliorations pourront être délivrées à l'utilisateur sans forme d'interruption, à la manière de Google Chrome.
- Sous Windows 7, support du tactile multitouch
- Mode Panorama, qui affiche une vue de type Exposé des pages ouvertes avec création de groupes de pages
- Fonction Sync qui prend en charge les marque-pages, les mots de passe, les préférences, l’historique et les onglets, pour les partager sur autres machines
- Bonne protection de la vie privée : support du protocole (HTTP Strict Transport Security), qui permet pour un site d’établir automatiquement des connexions sécurisées SSL et du protocole Content Security Policy (CSP)
- Support préliminaire pour WebRTC
- Performance JavaScript plus rapide via le compilateur IonMonkey
- Gestion des évènements W3C touch implémentés, prenant la place des évènements MozTouch
- Plates-formes intégrées à la "Social API". L'objectif est désormais de rallier à cette Social API d'autres développeurs d'outils à valeur ajoutée : messagerie électronique, musique en streaming, actualités, listes de contacts, systèmes de notifications, gestionnaires de tâches.
- Affichage et la progression des téléchargements directement dans le navigateur
- Etc.

Pour les développeurs :
- Possibilité de combiner 3D et d’autres technologies Web (activation native via WebGL) pour enrichir l’expérience de la navigation
- Support du SVG (langage balisé en XML décrivant des graphismes vectoriels bidimensionnels)
- Support des polices de caractères Web (OpenType)
- Fonctionnalités typographiques de niveau professionnel
- Interfaces adaptées aux écrans tactiles
- Support du HTML 5
- Le support des styles CSS3 avec les transitions CSS
- Le support des websockets
- Le support d'Indexed DB (utilisé dans le Cloud Computing)
- Gestion des composants XPCOM
- API Mozilla Audio qui contribue à donner une dimension visuelle aux éléments sonores
- Grâce à la fonction de protection contre les plantages de Firefox 4, vous pouvez continuer à naviguer lorsqu’un plantage se produit au niveau du plugin Adobe Flash, Apple QuickTime ou Microsoft Silverlight. Si l’un de ces plugins se bloque, cela n’affectera pas le fonctionnement du reste de Firefox. Il vous suffira de recharger la page pour redémarrer le plugin et continuer votre navigation.
- Avec l'attribut title d'un document HTML, les sauts de ligne sont pris en charge
- Numérotation des lignes proposée lors de l'affichage du code source d'une page
- Pour HTML5, les contrôles de médias sont épurés
- Etc.

Nouveautés :
- Prise en charge de la version 1.2 du protocole de sécurité TLS (Transport Layer Security) qui est en cours de standardisation. Ce protocole est mis en place par le groupe IETF avec pour objectif de remplacer SSL (Secure Sockets Layer) pour assurer la sécurité des échanges sur Internet.
- Implémentation du protocole SPDY, développé par Google, en version 3.1. Ce dernier propose d'accélérer les requêtes effectuées par une page Web lors de son chargement, tout en forçant le chiffrement avec le serveur.
- Version améliorée de SocialAPI, son API pour réseaux sociaux. Les utilisateurs pourront désormais afficher simultanément les notifications en provenance de plusieurs réseaux sociaux et utiliser leur service de messagerie instantanée.
- Les développeurs ont la possibilité de réinitialiser les feuilles de style en utilisant la commande "all:unset".
- Inauguration également dans les outils de développement, d'un éditeur de shaders (programme utilisé en image de synthèse pour paramétrer une partie du processus de rendu réalisé par une carte graphique ou un moteur de rendu logiciel, dans le contexte WebGL).
- Etc.


Linux
Freeware 22 Mo 52711 25/02/2014
Mozilla Firefox Nightly (Windows Express)  [30.0a1]  The Mozilla Organization
Mozilla Firefox Nightly


La version Nightly de Mozilla Firefox est un canal de développement pour les nouvelles versions de Mozilla Firefox. Il est conçu pour présenter les versions expérimentales de Firefox. Profitez donc des toutes dernières innovations du navigateur dans un environnement instable destiné à des utilisateurs avancés qui souhaitent bénéficier avant les autres des nouveautés et qui ne sont pas gênés par les dysfonctionnements fréquents.

Mozilla Firefox est le navigateur de nouvelle génération de la fondation Mozilla. Firefox vous permet de surfer vite, sûrement et efficacement. Il est plus léger, plus sûr, plus stable et beaucoup moins envahissant qu'Internet Explorer. Firefox se veut convivial et simple, afin de convertir le plus possible d'utilisateurs non spécialistes. L'aide en français est disponible.

Mozilla Firefox est un logiciel libre. C'est à dire qu'il dispose d'un programme accessible à tous. Ainsi, en s'agrégeant au projet, n'importe quel développeur professionnel ou amateur peut le modifier, en corriger les imperfections, l'adapter à ses besoins, ou proposer ses trouvailles aux autres utilisateurs. Dès lors, un logiciel libre évolue vite, et plus il a d'utilisateurs, plus il devient performant.

Mozilla Firefox (anciennement Firebird) est un redesign du navigateur de Mozilla, similaire à Galeon, K-Meleon et Camino, mais écrit en utilisant le langage d'interface utilisateur XUL et conçu pour être multi-plateformes. Mozilla Firefox reprend la motorisation du fameux projet open source, mais offre une interface et des fonctionnalités beaucoup plus sobres.

Caractéristiques :
- Interface simple
- Bonne réactivité
- Navigation par onglets
- Bloque les popups
- Trouve ce que vous voulez plus rapidement
- Bonne gestion des favoris et de l'historique
- Confidentialité simplifiée
- Bonne sécurité
- Marque-pages dynamiques "live bookmarks" qui permettent d'accéder rapidement aux informations contenues dans les fils RSS
- Beaucoup d'espace pour les pages
- Personnalisation des barres d'outils
- Extensible
- Barre de recherche active
- Personnalisable avec différents thèmes
- Basé sur le moteur de rendu Mozilla Gecko 1.9.2, l'un des plus rapides disponibles à ce jour
- Supporte les standards de l'industrie comme W3C, CSS, DOM, etc.
- Rapide à obtenir, rapide à l'utilisation
- Système de mise à jour fonctionnel, qui permet de changer de version en un clic de souris et d'installer d'éventuels patchs de sécurité dès leur publication
- Détecteur automatique de plugins qui permet d'installer rapidement et simplement des plugins tels que QuickTime ou FlashPlayer
- Gestionnaire de mot de passe
- Marquage des pages en un seul clic
- Barre d'adresse intelligente
- Identité d'un site Web en un clic
- Zoom intégral
- Intégration visuelle à la plateforme
- Pour la gestion des onglets, le navigateur a prévu une optimisation de la consommation du moteur graphique qui se traduit par des bonnes performances au lancement du navigateur ou lors de l'ouverture / fermeture de pages
- Possibilité de stopper un téléchargement, de copier le lien depuis la boîte de téléchargement, et d'effectuer une recherche sur les liens téléchargés
- Mode de navigation privée, comme en dispose Safari. L'activation de cette fonction entraîne d'abord la sauvegarde des onglets actifs afin de les réouvrir une fois que l'on retourne à une navigation standard. Après cela les historiques de navigation, les cookies et autres informations entrées dans des formulaires ne seront pas conservés. Seuls rescapés, les signets enregistrés et les fichiers téléchargés sur le disque dur.
- Fonction permettant de circuler entre les onglets ouverts. Elle rappelle d'ailleurs fortement son équivalent dans Safari sur l'iPhone. En appuyant sur Ctrl-tab les vignettes des onglets ouverts s'affichent sur un panneau translucide par dessus le navigateur. On peut alors circuler rapidement entre elles en continuant d'actionner la touche de tabulation.
- Si plusieurs panneaux sont nécessaires pour contenir toutes les vignettes, de gros points indiquent leur nombre, là aussi comme sur l'iPhone avec les multiples écrans d'accueil.
- Champs de recherche pour ceux qui ont coutume d'ouvrir un nombre très élevé d'onglets.
- Un moteur JavaScript de nouvelle génération (associant l’interpréteur de code SpiderMonkey et deux compilateurs aux fonctionnements complémentaires TraceMonkey et JägerMonkey). ll permet de rattraper les concurrents Chrome, Safari ou Opera, leaders dans le secteur de la vitesse de traitement. Résultat : les pages se chargent plus vite et les applications et jeux Web sont bien plus réactifs.
- Accélération matérielle accélérant l’affichage graphique des pages Web. Sous Windows, DirectX est mis à contribution. Sous Mac OS X, c’est OpenGL.
-Panorama : utilisez le glisser-déposer avec Firefox Overview pour constituer des groupes d’onglets faciles à manipuler, qui vous permettront de naviguer rapidement et de manière pratique et visuelle entre de nombreux onglets ouverts
- Onglets applicatifs : offrez un emplacement de stockage permanent aux sites que vous visitez fréquemment (webmail, Twitter, Flickr, etc.).
- Pré-chargement des vidéos HTML 5
- La vidéo HD avec le format WebM
- API expérimentale pour les animations JavaScript
- Console d'analyse Web
- Synchronisation privée et sécurisée : synchronisation des paramètres, mots de passe, marques-page, historique et personnalisation, signets, historiques et données de remplissage entre ordinateurs via Firefox Sync
- La technologie CSP (Content Security Policy) permet d'empêcher les attaques de type "Cross-Site Scripting" (XSS) en fournissant un mécanisme permettant aux sites Web d’indiquer explicitement au navigateur quels contenus sont légitimes
- Le protocole HSTS (HTTP Strict Transport Security) permet d’établir automatiquement une connexion sécurisée aux sites Web afin de bloquer les attaques de type « man in the middle » et d'empêcher toute interception de vos données sensibles durant le processus de connexion
- Moteur de rendu Gecko
- Bon support des standards pour le HTML5, XHR, MathML, SMIL et Canvas a été amélioré
- Gestion du Canvas, du JavaScript, de la gestion mémoire et des performances réseau
- Intègre une fonction de dépistage des sites Web appelé 'Do Not Track' accessible dans la paramètres de configuration de vie privée.
- Correction orthographique
- Gestion des animations CSS
- Bonne intégration de l’environnement de bureau pour les utilisateurs de Linux
- Contenu WebGL ne charge plus les textures cross-domain
- Le changeur de canal de développement de Firefox introduit dans les précédentes mises à jour bêta de Firefox a été retiré
- Les onglets en arrière-plan ont setTimeout et setInterval fixés à 1000 ms pour améliorer les performances
- Se prémunit contre la fermeture involontaire lors du crash de certains plugins : Adobe Flash, Apple Quicktime ou Microsoft Silverlight. Les plugins se trouvent isolés dans des processus séparés du reste du système. Si l'un d'eux se bloque, le noyau du navigateur n'est pas affecté, on peut continuer à naviguer sans subir la fermeture générale de toutes les fenêtres.
- Prend en charge la technologie Direct2D pour l'accélération matérielle, le support de l'API Audio Data et la prise en charge du protocole HSTS pour forcer les sites à se charger uniquement via SSL.
- Bonne utilisation de la mémoire vive et dans la stabilité du lecteur Flash.
- Intègre une liste noire des pilotes graphiques posant problème avec l'accélération matérielle.
- Un éditeur de feuille de style
- Vue en 3D de la structure DOM d'une page
- Ajout de Graphite2 à Gecko
- Se prémunit contre la fermeture involontaire lors du crash de certains plugins : Adobe Flash, Apple Quicktime ou Microsoft Silverlight. Les plugins se trouvent isolés dans des processus séparés du reste du système. Si l'un d'eux se bloque, le noyau du navigateur n'est pas affecté, on peut continuer à naviguer sans subir la fermeture générale de toutes les fenêtres.
- Prend en charge la technologie Direct2D pour l'accélération matérielle, le support de l'API Audio Data et la prise en charge du protocole HSTS pour forcer les sites à se charger uniquement via SSL.
- Améliore l'utilisation de la mémoire vive et dans la stabilité du lecteur Flash.
- Intègre une liste noire des pilotes graphiques posant problème avec l'accélération matérielle.
- Etc.

Pour les développeurs :
- Possibilité de combiner 3D et d’autres technologies Web (activation native via WebGL) pour enrichir l’expérience de la navigation
- Support du SVG (langage balisé en XML décrivant des graphismes vectoriels bidimensionnels)
- Support des polices de caractères Web (OpenType)
- Fonctionnalités typographiques de niveau professionnel
- Interfaces adaptées aux écrans tactiles
- Support du HTML 5
- Le support des styles CSS3 avec les transitions CSS
- Le support des websockets
- Le support d'Indexed DB (utilisé dans le Cloud Computing)
- Gestion des composants XPCOM
- API Mozilla Audio qui contribue à donner une dimension visuelle aux éléments sonores
- Grâce à la fonction de protection contre les plantages de Firefox 4, vous pouvez continuer à naviguer lorsqu’un plantage se produit au niveau du plugin Adobe Flash, Apple QuickTime ou Microsoft Silverlight. Si l’un de ces plugins se bloque, cela n’affectera pas le fonctionnement du reste de Firefox. Il vous suffira de recharger la page pour redémarrer le plugin et continuer votre navigation.
- Etc.


Windows
2000/Vista/XP
Freeware 630 Ko 52974 05/02/2014
Mozilla Firefox Nightly (Windows standard)  [30.0a1]  The Mozilla Organization
Mozilla Firefox Nightly


La version Nightly de Mozilla Firefox est un canal de développement pour les nouvelles versions de Mozilla Firefox. Il est conçu pour présenter les versions expérimentales de Firefox. Profitez donc des toutes dernières innovations du navigateur dans un environnement instable destiné à des utilisateurs avancés qui souhaitent bénéficier avant les autres des nouveautés et qui ne sont pas gênés par les dysfonctionnements fréquents.

Mozilla Firefox est le navigateur de nouvelle génération de la fondation Mozilla. Firefox vous permet de surfer vite, sûrement et efficacement. Il est plus léger, plus sûr, plus stable et beaucoup moins envahissant qu'Internet Explorer. Firefox se veut convivial et simple, afin de convertir le plus possible d'utilisateurs non spécialistes. L'aide en français est disponible.

Mozilla Firefox est un logiciel libre. C'est à dire qu'il dispose d'un programme accessible à tous. Ainsi, en s'agrégeant au projet, n'importe quel développeur professionnel ou amateur peut le modifier, en corriger les imperfections, l'adapter à ses besoins, ou proposer ses trouvailles aux autres utilisateurs. Dès lors, un logiciel libre évolue vite, et plus il a d'utilisateurs, plus il devient performant.

Mozilla Firefox (anciennement Firebird) est un redesign du navigateur de Mozilla, similaire à Galeon, K-Meleon et Camino, mais écrit en utilisant le langage d'interface utilisateur XUL et conçu pour être multi-plateformes. Mozilla Firefox reprend la motorisation du fameux projet open source, mais offre une interface et des fonctionnalités beaucoup plus sobres.

Caractéristiques :
- Interface simple
- Bonne réactivité
- Navigation par onglets
- Bloque les popups
- Trouve ce que vous voulez plus rapidement
- Bonne gestion des favoris et de l'historique
- Confidentialité simplifiée
- Bonne sécurité
- Marque-pages dynamiques "live bookmarks" qui permettent d'accéder rapidement aux informations contenues dans les fils RSS
- Beaucoup d'espace pour les pages
- Personnalisation des barres d'outils
- Extensible
- Barre de recherche active
- Personnalisable avec différents thèmes
- Basé sur le moteur de rendu Mozilla Gecko 1.9.2, l'un des plus rapides disponibles à ce jour
- Supporte les standards de l'industrie comme W3C, CSS, DOM, etc.
- Rapide à obtenir, rapide à l'utilisation
- Système de mise à jour fonctionnel, qui permet de changer de version en un clic de souris et d'installer d'éventuels patchs de sécurité dès leur publication
- Détecteur automatique de plugins qui permet d'installer rapidement et simplement des plugins tels que QuickTime ou FlashPlayer
- Gestionnaire de mot de passe
- Marquage des pages en un seul clic
- Barre d'adresse intelligente
- Identité d'un site Web en un clic
- Zoom intégral
- Intégration visuelle à la plateforme
- Pour la gestion des onglets, le navigateur a prévu une optimisation de la consommation du moteur graphique qui se traduit par des bonnes performances au lancement du navigateur ou lors de l'ouverture / fermeture de pages
- Possibilité de stopper un téléchargement, de copier le lien depuis la boîte de téléchargement, et d'effectuer une recherche sur les liens téléchargés
- Mode de navigation privée, comme en dispose Safari. L'activation de cette fonction entraîne d'abord la sauvegarde des onglets actifs afin de les réouvrir une fois que l'on retourne à une navigation standard. Après cela les historiques de navigation, les cookies et autres informations entrées dans des formulaires ne seront pas conservés. Seuls rescapés, les signets enregistrés et les fichiers téléchargés sur le disque dur.
- Fonction permettant de circuler entre les onglets ouverts. Elle rappelle d'ailleurs fortement son équivalent dans Safari sur l'iPhone. En appuyant sur Ctrl-tab les vignettes des onglets ouverts s'affichent sur un panneau translucide par dessus le navigateur. On peut alors circuler rapidement entre elles en continuant d'actionner la touche de tabulation.
- Si plusieurs panneaux sont nécessaires pour contenir toutes les vignettes, de gros points indiquent leur nombre, là aussi comme sur l'iPhone avec les multiples écrans d'accueil.
- Champs de recherche pour ceux qui ont coutume d'ouvrir un nombre très élevé d'onglets.
- Un moteur JavaScript de nouvelle génération (associant l’interpréteur de code SpiderMonkey et deux compilateurs aux fonctionnements complémentaires TraceMonkey et JägerMonkey). ll permet de rattraper les concurrents Chrome, Safari ou Opera, leaders dans le secteur de la vitesse de traitement. Résultat : les pages se chargent plus vite et les applications et jeux Web sont bien plus réactifs.
- Accélération matérielle accélérant l’affichage graphique des pages Web. Sous Windows, DirectX est mis à contribution. Sous Mac OS X, c’est OpenGL.
-Panorama : utilisez le glisser-déposer avec Firefox Overview pour constituer des groupes d’onglets faciles à manipuler, qui vous permettront de naviguer rapidement et de manière pratique et visuelle entre de nombreux onglets ouverts
- Onglets applicatifs : offrez un emplacement de stockage permanent aux sites que vous visitez fréquemment (webmail, Twitter, Flickr, etc.).
- Pré-chargement des vidéos HTML 5
- La vidéo HD avec le format WebM
- API expérimentale pour les animations JavaScript
- Console d'analyse Web
- Synchronisation privée et sécurisée : synchronisation des paramètres, mots de passe, marques-page, historique et personnalisation, signets, historiques et données de remplissage entre ordinateurs via Firefox Sync
- La technologie CSP (Content Security Policy) permet d'empêcher les attaques de type "Cross-Site Scripting" (XSS) en fournissant un mécanisme permettant aux sites Web d’indiquer explicitement au navigateur quels contenus sont légitimes
- Le protocole HSTS (HTTP Strict Transport Security) permet d’établir automatiquement une connexion sécurisée aux sites Web afin de bloquer les attaques de type « man in the middle » et d'empêcher toute interception de vos données sensibles durant le processus de connexion
- Moteur de rendu Gecko
- Bon support des standards pour le HTML5, XHR, MathML, SMIL et Canvas a été amélioré
- Gestion du Canvas, du JavaScript, de la gestion mémoire et des performances réseau
- Intègre une fonction de dépistage des sites Web appelé 'Do Not Track' accessible dans la paramètres de configuration de vie privée.
- Correction orthographique
- Gestion des animations CSS
- Bonne intégration de l’environnement de bureau pour les utilisateurs de Linux
- Contenu WebGL ne charge plus les textures cross-domain
- Le changeur de canal de développement de Firefox introduit dans les précédentes mises à jour bêta de Firefox a été retiré
- Les onglets en arrière-plan ont setTimeout et setInterval fixés à 1000 ms pour améliorer les performances
- Se prémunit contre la fermeture involontaire lors du crash de certains plugins : Adobe Flash, Apple Quicktime ou Microsoft Silverlight. Les plugins se trouvent isolés dans des processus séparés du reste du système. Si l'un d'eux se bloque, le noyau du navigateur n'est pas affecté, on peut continuer à naviguer sans subir la fermeture générale de toutes les fenêtres.
- Prend en charge la technologie Direct2D pour l'accélération matérielle, le support de l'API Audio Data et la prise en charge du protocole HSTS pour forcer les sites à se charger uniquement via SSL.
- Bonne utilisation de la mémoire vive et dans la stabilité du lecteur Flash.
- Intègre une liste noire des pilotes graphiques posant problème avec l'accélération matérielle.
- Un éditeur de feuille de style
- Vue en 3D de la structure DOM d'une page
- Ajout de Graphite2 à Gecko
- Se prémunit contre la fermeture involontaire lors du crash de certains plugins : Adobe Flash, Apple Quicktime ou Microsoft Silverlight. Les plugins se trouvent isolés dans des processus séparés du reste du système. Si l'un d'eux se bloque, le noyau du navigateur n'est pas affecté, on peut continuer à naviguer sans subir la fermeture générale de toutes les fenêtres.
- Prend en charge la technologie Direct2D pour l'accélération matérielle, le support de l'API Audio Data et la prise en charge du protocole HSTS pour forcer les sites à se charger uniquement via SSL.
- Améliore l'utilisation de la mémoire vive et dans la stabilité du lecteur Flash.
- Intègre une liste noire des pilotes graphiques posant problème avec l'accélération matérielle.
- Etc.

Pour les développeurs :
- Possibilité de combiner 3D et d’autres technologies Web (activation native via WebGL) pour enrichir l’expérience de la navigation
- Support du SVG (langage balisé en XML décrivant des graphismes vectoriels bidimensionnels)
- Support des polices de caractères Web (OpenType)
- Fonctionnalités typographiques de niveau professionnel
- Interfaces adaptées aux écrans tactiles
- Support du HTML 5
- Le support des styles CSS3 avec les transitions CSS
- Le support des websockets
- Le support d'Indexed DB (utilisé dans le Cloud Computing)
- Gestion des composants XPCOM
- API Mozilla Audio qui contribue à donner une dimension visuelle aux éléments sonores
- Grâce à la fonction de protection contre les plantages de Firefox 4, vous pouvez continuer à naviguer lorsqu’un plantage se produit au niveau du plugin Adobe Flash, Apple QuickTime ou Microsoft Silverlight. Si l’un de ces plugins se bloque, cela n’affectera pas le fonctionnement du reste de Firefox. Il vous suffira de recharger la page pour redémarrer le plugin et continuer votre navigation.
- Etc.




Windows
2000/Vista/XP
Freeware 16 Mo 52957 05/02/2014
Mozilla Firefox  [17.0.1]  The Mozilla Organization
Mozilla Firefox


Mozilla Firefox est le navigateur de nouvelle génération de la fondation Mozilla. Firefox vous permet de surfer vite, sûrement et efficacement. Il est plus léger, plus sûr, plus stable et beaucoup moins envahissant qu'Internet Explorer. Firefox se veut convivial et simple, afin de convertir le plus possible d'utilisateurs non spécialistes. L'aide en français est disponible.

Mozilla Firefox est un logiciel libre. C'est à dire qu'il dispose d'un programme accessible à tous. Ainsi, en s'agrégeant au projet, n'importe quel développeur professionnel ou amateur peut le modifier, en corriger les imperfections, l'adapter à ses besoins, ou proposer ses trouvailles aux autres utilisateurs. Dès lors, un logiciel libre évolue vite, et plus il a d'utilisateurs, plus il devient performant.

Mozilla Firefox (anciennement Firebird) est un redesign du navigateur de Mozilla, similaire à Galeon, K-Meleon et Camino, mais écrit en utilisant le langage d'interface utilisateur XUL et conçu pour être multi-plateformes. Mozilla Firefox reprend la motorisation du fameux projet open source, mais offre une interface et des fonctionnalités beaucoup plus sobres.

Caractéristiques :
- Interface simple
- Bonne réactivité
- Navigation par onglets
- Bloque les popups
- Trouve ce que vous voulez plus rapidement
- Bonne gestion des favoris et de l'historique
- Confidentialité simplifiée
- Bonne sécurité
- Marque-pages dynamiques "live bookmarks" qui permettent d'accéder rapidement aux informations contenues dans les fils RSS
- Beaucoup d'espace pour les pages
- Personnalisation des barres d'outils
- Extensible
- Barre de recherche active
- Personnalisable avec différents thèmes
- Basé sur le moteur de rendu Mozilla Gecko, l'un des plus rapides disponibles à ce jour
- Supporte les standards de l'industrie comme W3C, CSS, DOM, etc.
- Rapide à obtenir, rapide à l'utilisation
- Système de mise à jour fonctionnel, qui permet de changer de version en un clic de souris et d'installer d'éventuels patchs de sécurité dès leur publication
- Détecteur automatique de plugins qui permet d'installer rapidement et simplement des plugins tels que QuickTime ou FlashPlayer
- Gestionnaire de mot de passe
- Marquage des pages en un seul clic
- Barre d'adresse intelligente
- Identité d'un site Web en un clic
- Zoom intégral
- SeaMonkey
- Intégration visuelle à la plateforme
- Pour la gestion des onglets, le navigateur a prévu une optimisation de la consommation du moteur graphique qui se traduit par des meilleures performances au lancement du navigateur ou lors de l'ouverture / fermeture de pages
- Possibilité de stopper un téléchargement, de copier le lien depuis la boîte de téléchargement, et d'effectuer une recherche sur les liens téléchargés
-Panorama : utilisez le glisser-déposer avec Firefox Overview pour constituer des groupes d’onglets faciles à manipuler, qui vous permettront de naviguer rapidement et de manière pratique et visuelle entre de nombreux onglets ouverts
- Onglets applicatifs : offrez un emplacement de stockage permanent aux sites que vous visitez fréquemment (webmail, Twitter, Flickr, etc.).
- Pré-chargement des vidéos HTML 5
- La vidéo HD avec le format WebM
- API pour les animations JavaScript
- Console d'analyse Web
- Synchronisation privée et sécurisée : synchronisation des paramètres, mots de passe, marques-page, historique et personnalisation, signets, historiques et données de remplissage entre ordinateurs via Firefox Sync
- La technologie CSP (Content Security Policy) permet d'empêcher les attaques de type "Cross-Site Scripting" (XSS) en fournissant un mécanisme permettant aux sites Web d’indiquer explicitement au navigateur quels contenus sont légitimes
- Le protocole HSTS (HTTP Strict Transport Security) permet d’établir automatiquement une connexion sécurisée aux sites Web afin de bloquer les attaques de type « man in the middle » et d'empêcher toute interception de vos données sensibles durant le processus de connexion
- Moteur de rendu Gecko
- Bon support des standards pour le HTML5, XHR, MathML, SMIL et Canvas a été amélioré
- Gestion du Canvas, du JavaScript, de la gestion mémoire et des performances réseau
- Intègre une fonction de dépistage des sites Web appelé 'Do Not Track' accessible dans la paramètres de configuration de vie privée.
- Correction orthographique
- Gestion des animations CSS
- Bonne intégration de l’environnement de bureau pour les utilisateurs de Linux
- Contenu WebGL ne charge plus les textures cross-domain
- Le changeur de canal de développement de Firefox introduit dans les précédentes mises à jour bêta de Firefox a été retiré
- Les onglets en arrière-plan ont setTimeout et setInterval fixés à 1000 ms pour améliorer les performances
- Se prémunit contre la fermeture involontaire lors du crash de certains plugins : Adobe Flash, Apple Quicktime ou Microsoft Silverlight. Les plugins se trouvent isolés dans des processus séparés du reste du système. Si l'un d'eux se bloque, le noyau du navigateur n'est pas affecté, on peut continuer à naviguer sans subir la fermeture générale de toutes les fenêtres.
- Prend en charge la technologie Direct2D pour l'accélération matérielle, le support de l'API Audio Data et la prise en charge du protocole HSTS pour forcer les sites à se charger uniquement via SSL.
- Intègre une liste noire des pilotes graphiques posant problème avec l'accélération matérielle
- Bonne utilisation de la mémoire vive et de la stabilité du lecteur Flash
- Pour les utilisateurs Windows, apparition d'un service dit de maintenance. Mozilla fait ainsi évoluer Firefox dans le sens de mises à jour silencieuses appliquées en tâche de fond. Les mises à jour de sécurité et autres améliorations pourront être délivrées à l'utilisateur sans forme d'interruption, à la manière de Google Chrome.
- Sous Windows 7, support du tactile multitouch
- Etc.

Pour les développeurs :
- Possibilité de combiner 3D et d’autres technologies Web (activation native via WebGL) pour enrichir l’expérience de la navigation
- Support du SVG (langage balisé en XML décrivant des graphismes vectoriels bidimensionnels)
- Support des polices de caractères Web (OpenType)
- Fonctionnalités typographiques de niveau professionnel
- Interfaces adaptées aux écrans tactiles
- Support du HTML 5
- Le support des styles CSS3 avec les transitions CSS
- Le support des websockets
- Le support d'Indexed DB (utilisé dans le Cloud Computing)
- Gestion des composants XPCOM
- API Mozilla Audio qui contribue à donner une dimension visuelle aux éléments sonores
- Grâce à la fonction de protection contre les plantages de Firefox 4, vous pouvez continuer à naviguer lorsqu’un plantage se produit au niveau du plugin Adobe Flash, Apple QuickTime ou Microsoft Silverlight. Si l’un de ces plugins se bloque, cela n’affectera pas le fonctionnement du reste de Firefox. Il vous suffira de recharger la page pour redémarrer le plugin et continuer votre navigation.
- Avec l'attribut title d'un document HTML, les sauts de ligne sont pris en charge
- Numérotation des lignes proposée lors de l'affichage du code source d'une page
- Pour HTML5, les contrôles de médias sont épurés
- Etc.

Nouveautés :
- Modification de l'interface avec un seul menu en haut à gauche pour dégager au maximum l'espace pour la navigation
- Nouvelle barre des modules pour accéder rapidement et facilement à tous vos modules complémentaires
- Barre d'onglets sous le bouton menu
- Epinglage des onglets qui permet de fixer en version réduite des onglets à gauche de la barre
- Mode Panorama, qui affiche une vue de type Exposé des pages ouvertes avec création de groupes de pages
- Nouvelle fonction Sync qui prend en charge les marque-pages, les mots de passe, les préférences, l’historique et les onglets, pour les partager sur autres machines
- Meilleure protection de la vie privée : support du protocole (HTTP Strict Transport Security), qui permet pour un site d’établir automatiquement des connexions sécurisées SSL et du protocole Content Security Policy (CSP)
- Meilleures performances en javascript
- Nouveau gestionnaire des extensions
- Etc.



Windows
2000/Vista/XP
Freeware 16 Mo 53020 30/11/2012
Mozilla Firefox Nightly  [30.0a1]  The Mozilla Organization
Mozilla Firefox Nightly


La version Nightly de Mozilla Firefox est un canal de développement pour les nouvelles versions de Mozilla Firefox. Il est conçu pour présenter les versions expérimentales de Firefox. Profitez donc des toutes dernières innovations du navigateur dans un environnement instable destiné à des utilisateurs avancés qui souhaitent bénéficier avant les autres des nouveautés et qui ne sont pas gênés par les dysfonctionnements fréquents.

Mozilla Firefox est le navigateur de nouvelle génération de la fondation Mozilla. Firefox vous permet de surfer vite, sûrement et efficacement. Il est plus léger, plus sûr, plus stable et beaucoup moins envahissant qu'Internet Explorer. Firefox se veut convivial et simple, afin de convertir le plus possible d'utilisateurs non spécialistes. L'aide en français est disponible.

Mozilla Firefox est un logiciel libre. C'est à dire qu'il dispose d'un programme accessible à tous. Ainsi, en s'agrégeant au projet, n'importe quel développeur professionnel ou amateur peut le modifier, en corriger les imperfections, l'adapter à ses besoins, ou proposer ses trouvailles aux autres utilisateurs. Dès lors, un logiciel libre évolue vite, et plus il a d'utilisateurs, plus il devient performant.

Mozilla Firefox (anciennement Firebird) est un redesign du navigateur de Mozilla, similaire à Galeon, K-Meleon et Camino, mais écrit en utilisant le langage d'interface utilisateur XUL et conçu pour être multi-plateformes. Mozilla Firefox reprend la motorisation du fameux projet open source, mais offre une interface et des fonctionnalités beaucoup plus sobres.

Caractéristiques :
- Interface simple
- Bonne réactivité
- Navigation par onglets
- Bloque les popups
- Trouve ce que vous voulez plus rapidement
- Bonne gestion des favoris et de l'historique
- Confidentialité simplifiée
- Bonne sécurité
- Marque-pages dynamiques "live bookmarks" qui permettent d'accéder rapidement aux informations contenues dans les fils RSS
- Beaucoup d'espace pour les pages
- Personnalisation des barres d'outils
- Extensible
- Barre de recherche active
- Personnalisable avec différents thèmes
- Basé sur le moteur de rendu Mozilla Gecko 1.9.2, l'un des plus rapides disponibles à ce jour
- Supporte les standards de l'industrie comme W3C, CSS, DOM, etc.
- Rapide à obtenir, rapide à l'utilisation
- Système de mise à jour fonctionnel, qui permet de changer de version en un clic de souris et d'installer d'éventuels patchs de sécurité dès leur publication
- Détecteur automatique de plugins qui permet d'installer rapidement et simplement des plugins tels que QuickTime ou FlashPlayer
- Gestionnaire de mot de passe
- Marquage des pages en un seul clic
- Barre d'adresse intelligente
- Identité d'un site Web en un clic
- Zoom intégral
- Intégration visuelle à la plateforme
- Pour la gestion des onglets, le navigateur a prévu une optimisation de la consommation du moteur graphique qui se traduit par des meilleures performances au lancement du navigateur ou lors de l'ouverture / fermeture de pages
- Possibilité de stopper un téléchargement, de copier le lien depuis la boîte de téléchargement, et d'effectuer une recherche sur les liens téléchargés
- Mode de navigation privée, comme en dispose Safari. L'activation de cette fonction entraîne d'abord la sauvegarde des onglets actifs afin de les réouvrir une fois que l'on retourne à une navigation standard. Après cela les historiques de navigation, les cookies et autres informations entrées dans des formulaires ne seront pas conservés. Seuls rescapés, les signets enregistrés et les fichiers téléchargés sur le disque dur.
- Fonction permettant de circuler entre les onglets ouverts. Elle rappelle d'ailleurs fortement son équivalent dans Safari sur l'iPhone. En appuyant sur Ctrl-tab les vignettes des onglets ouverts s'affichent sur un panneau translucide par dessus le navigateur. On peut alors circuler rapidement entre elles en continuant d'actionner la touche de tabulation.
- Si plusieurs panneaux sont nécessaires pour contenir toutes les vignettes, de gros points indiquent leur nombre, là aussi comme sur l'iPhone avec les multiples écrans d'accueil.
- Champs de recherche pour ceux qui ont coutume d'ouvrir un nombre très élevé d'onglets.
- Un moteur JavaScript de nouvelle génération (associant l’interpréteur de code SpiderMonkey et deux compilateurs aux fonctionnements complémentaires TraceMonkey et JägerMonkey). ll permet de rattraper les concurrents Chrome, Safari ou Opera, leaders dans le secteur de la vitesse de traitement. Résultat : les pages se chargent plus vite et les applications et jeux Web sont bien plus réactifs.
- Accélération matérielle accélérant l’affichage graphique des pages Web. Sous Windows, DirectX est mis à contribution. Sous Mac OS X, c’est OpenGL.
-Panorama : utilisez le glisser-déposer avec Firefox Overview pour constituer des groupes d’onglets faciles à manipuler, qui vous permettront de naviguer rapidement et de manière pratique et visuelle entre de nombreux onglets ouverts
- Onglets applicatifs : offrez un emplacement de stockage permanent aux sites que vous visitez fréquemment (webmail, Twitter, Flickr, etc.).
- Pré-chargement des vidéos HTML 5
- La vidéo HD avec le format WebM
- API expérimentale pour les animations JavaScript
- Console d'analyse Web
- Synchronisation privée et sécurisée : synchronisation des paramètres, mots de passe, marques-page, historique et personnalisation, signets, historiques et données de remplissage entre ordinateurs via Firefox Sync
- La technologie CSP (Content Security Policy) permet d'empêcher les attaques de type "Cross-Site Scripting" (XSS) en fournissant un mécanisme permettant aux sites Web d’indiquer explicitement au navigateur quels contenus sont légitimes
- Le protocole HSTS (HTTP Strict Transport Security) permet d’établir automatiquement une connexion sécurisée aux sites Web afin de bloquer les attaques de type « man in the middle » et d'empêcher toute interception de vos données sensibles durant le processus de connexion
- Moteur de rendu Gecko
- Bon support des standards pour le HTML5, XHR, MathML, SMIL et Canvas a été amélioré
- Gestion du Canvas, du JavaScript, de la gestion mémoire et des performances réseau
- Intègre une fonction de dépistage des sites Web appelé 'Do Not Track' accessible dans la paramètres de configuration de vie privée.
- Correction orthographique
- Gestion des animations CSS
- Bonne intégration de l’environnement de bureau pour les utilisateurs de Linux
- Contenu WebGL ne charge plus les textures cross-domain
- Le changeur de canal de développement de Firefox introduit dans les précédentes mises à jour bêta de Firefox a été retiré
- Les onglets en arrière-plan ont setTimeout et setInterval fixés à 1000 ms pour améliorer les performances
- Se prémunit contre la fermeture involontaire lors du crash de certains plugins : Adobe Flash, Apple Quicktime ou Microsoft Silverlight. Les plugins se trouvent isolés dans des processus séparés du reste du système. Si l'un d'eux se bloque, le noyau du navigateur n'est pas affecté, on peut continuer à naviguer sans subir la fermeture générale de toutes les fenêtres.
- Prend en charge la technologie Direct2D pour l'accélération matérielle, le support de l'API Audio Data et la prise en charge du protocole HSTS pour forcer les sites à se charger uniquement via SSL.
- Bonne utilisation de la mémoire vive et dans la stabilité du lecteur Flash.
- Intègre une liste noire des pilotes graphiques posant problème avec l'accélération matérielle.
- Un éditeur de feuille de style
- Vue en 3D de la structure DOM d'une page
- Ajout de Graphite2 à Gecko
- Se prémunit contre la fermeture involontaire lors du crash de certains plugins : Adobe Flash, Apple Quicktime ou Microsoft Silverlight. Les plugins se trouvent isolés dans des processus séparés du reste du système. Si l'un d'eux se bloque, le noyau du navigateur n'est pas affecté, on peut continuer à naviguer sans subir la fermeture générale de toutes les fenêtres.
- Prend en charge la technologie Direct2D pour l'accélération matérielle, le support de l'API Audio Data et la prise en charge du protocole HSTS pour forcer les sites à se charger uniquement via SSL.
- Améliore l'utilisation de la mémoire vive et dans la stabilité du lecteur Flash.
- Intègre une liste noire des pilotes graphiques posant problème avec l'accélération matérielle.
- Etc.

Pour les développeurs :
- Possibilité de combiner 3D et d’autres technologies Web (activation native via WebGL) pour enrichir l’expérience de la navigation
- Support du SVG (langage balisé en XML décrivant des graphismes vectoriels bidimensionnels)
- Support des polices de caractères Web (OpenType)
- Fonctionnalités typographiques de niveau professionnel
- Interfaces adaptées aux écrans tactiles
- Support du HTML 5
- Le support des styles CSS3 avec les transitions CSS
- Le support des websockets
- Le support d'Indexed DB (utilisé dans le Cloud Computing)
- Gestion des composants XPCOM
- API Mozilla Audio qui contribue à donner une dimension visuelle aux éléments sonores
- Grâce à la fonction de protection contre les plantages de Firefox 4, vous pouvez continuer à naviguer lorsqu’un plantage se produit au niveau du plugin Adobe Flash, Apple QuickTime ou Microsoft Silverlight. Si l’un de ces plugins se bloque, cela n’affectera pas le fonctionnement du reste de Firefox. Il vous suffira de recharger la page pour redémarrer le plugin et continuer votre navigation.
- Etc.




Mac OS
X
Freeware 38 Mo 52806 05/02/2014
Mozilla Firefox Aurora  [30.0a2]  The Mozilla Organization
Mozilla Firefox Aurora


La version Aurora de Mozilla Firefox est un canal de développement pour les nouvelles versions de Mozilla Firefox. Il est conçu pour présenter les versions expérimentales de Firefox. Profitez donc des toutes dernières innovations du navigateur dans un environnement instable destiné à des utilisateurs avancés qui souhaitent bénéficier avant les autres des nouveautés et qui ne sont pas gênés par les dysfonctionnements fréquents.


Mozilla Firefox est le navigateur de nouvelle génération de la fondation Mozilla. Firefox vous permet de surfer vite, sûrement et efficacement. Il est plus léger, plus sûr, plus stable et beaucoup moins envahissant qu'Internet Explorer. Firefox se veut convivial et simple, afin de convertir le plus possible d'utilisateurs non spécialistes. L'aide en français est disponible.

Mozilla Firefox est un logiciel libre. C'est à dire qu'il dispose d'un programme accessible à tous. Ainsi, en s'agrégeant au projet, n'importe quel développeur professionnel ou amateur peut le modifier, en corriger les imperfections, l'adapter à ses besoins, ou proposer ses trouvailles aux autres utilisateurs. Dès lors, un logiciel libre évolue vite, et plus il a d'utilisateurs, plus il devient performant.

Mozilla Firefox (anciennement Firebird) est un redesign du navigateur de Mozilla, similaire à Galeon, K-Meleon et Camino, mais écrit en utilisant le langage d'interface utilisateur XUL et conçu pour être multi-plateformes. Mozilla Firefox reprend la motorisation du fameux projet open source, mais offre une interface et des fonctionnalités beaucoup plus sobres.

Caractéristiques :
- Interface simple
- Bonne réactivité
- Navigation par onglets
- Bloque les popups
- Trouve ce que vous voulez plus rapidement
- Bonne gestion des favoris et de l'historique
- Confidentialité simplifiée
- Bonne sécurité
- Marque-pages dynamiques "live bookmarks" qui permettent d'accéder rapidement aux informations contenues dans les fils RSS
- Beaucoup d'espace pour les pages
- Personnalisation des barres d'outils
- Extensible
- Barre de recherche active
- Personnalisable avec différents thèmes
- Basé sur le moteur de rendu Mozilla Gecko, l'un des plus rapides disponibles à ce jour
- Supporte les standards de l'industrie comme W3C, CSS, DOM, etc.
- Rapide à obtenir, rapide à l'utilisation
- Système de mise à jour fonctionnel, qui permet de changer de version en un clic de souris et d'installer d'éventuels patchs de sécurité dès leur publication
- Détecteur automatique de plugins qui permet d'installer rapidement et simplement des plugins tels que QuickTime ou FlashPlayer
- Gestionnaire de mot de passe
- Marquage des pages en un seul clic
- Barre d'adresse intelligente
- Identité d'un site Web en un clic
- Zoom intégral
- SeaMonkey 2.8a2
- Intégration visuelle à la plateforme
- Pour la gestion des onglets, le navigateur a prévu une optimisation de la consommation du moteur graphique qui se traduit par des bonnes performances au lancement du navigateur ou lors de l'ouverture / fermeture de pages
- Possibilité de stopper un téléchargement, de copier le lien depuis la boîte de téléchargement, et d'effectuer une recherche sur les liens téléchargés
- Mode de navigation privée, comme en dispose Safari. L'activation de cette fonction entraîne d'abord la sauvegarde des onglets actifs afin de les réouvrir une fois que l'on retourne à une navigation standard. Après cela les historiques de navigation, les cookies et autres informations entrées dans des formulaires ne seront pas conservés. Seuls rescapés, les signets enregistrés et les fichiers téléchargés sur le disque dur.
- Fonction permettant de circuler entre les onglets ouverts. Elle rappelle d'ailleurs fortement son équivalent dans Safari sur l'iPhone. En appuyant sur Ctrl-tab les vignettes des onglets ouverts s'affichent sur un panneau translucide par dessus le navigateur. On peut alors circuler rapidement entre elles en continuant d'actionner la touche de tabulation.
- Si plusieurs panneaux sont nécessaires pour contenir toutes les vignettes, de gros points indiquent leur nombre, là aussi comme sur l'iPhone avec les multiples écrans d'accueil.
- Champs de recherche pour ceux qui ont coutume d'ouvrir un nombre très élevé d'onglets.
- Un moteur JavaScript de nouvelle génération (associant l’interpréteur de code SpiderMonkey et deux compilateurs aux fonctionnements complémentaires TraceMonkey et JägerMonkey). ll permet de rattraper les concurrents Chrome, Safari ou Opera, leaders dans le secteur de la vitesse de traitement. Résultat : les pages se chargent plus vite et les applications et jeux Web sont bien plus réactifs.
- Accélération matérielle accélérant l’affichage graphique des pages Web. Sous Windows, DirectX est mis à contribution. Sous Mac OS X, c’est OpenGL.
-Panorama : utilisez le glisser-déposer avec Firefox Overview pour constituer des groupes d’onglets faciles à manipuler, qui vous permettront de naviguer rapidement et de manière pratique et visuelle entre de nombreux onglets ouverts
- Onglets applicatifs : offrez un emplacement de stockage permanent aux sites que vous visitez fréquemment (webmail, Twitter, Flickr, etc.).
- Pré-chargement des vidéos HTML 5
- La vidéo HD avec le format WebM
- API expérimentale pour les animations JavaScript
- Console d'analyse Web
- Synchronisation privée et sécurisée : synchronisation des paramètres, mots de passe, marques-page, historique et personnalisation, signets, historiques et données de remplissage entre ordinateurs via Firefox Sync
- La technologie CSP (Content Security Policy) permet d'empêcher les attaques de type "Cross-Site Scripting" (XSS) en fournissant un mécanisme permettant aux sites Web d’indiquer explicitement au navigateur quels contenus sont légitimes
- Le protocole HSTS (HTTP Strict Transport Security) permet d’établir automatiquement une connexion sécurisée aux sites Web afin de bloquer les attaques de type « man in the middle » et d'empêcher toute interception de vos données sensibles durant le processus de connexion
- Moteur de rendu Gecko
- Bon support des standards pour le HTML5, XHR, MathML, SMIL et Canvas a été amélioré
- Gestion du Canvas, du JavaScript, de la gestion mémoire et des performances réseau
- Intègre une fonction de dépistage des sites Web appelé 'Do Not Track' accessible dans la paramètres de configuration de vie privée.
- Correction orthographique
- Gestion des animations CSS
- Bonne intégration de l’environnement de bureau pour les utilisateurs de Linux
- Contenu WebGL ne charge plus les textures cross-domain
- Le changeur de canal de développement de Firefox introduit dans les précédentes mises à jour bêta de Firefox a été retiré
- Les onglets en arrière-plan ont setTimeout et setInterval fixés à 1000 ms pour améliorer les performances
- Se prémunit contre la fermeture involontaire lors du crash de certains plugins : Adobe Flash, Apple Quicktime ou Microsoft Silverlight. Les plugins se trouvent isolés dans des processus séparés du reste du système. Si l'un d'eux se bloque, le noyau du navigateur n'est pas affecté, on peut continuer à naviguer sans subir la fermeture générale de toutes les fenêtres.
- Prend en charge la technologie Direct2D pour l'accélération matérielle, le support de l'API Audio Data et la prise en charge du protocole HSTS pour forcer les sites à se charger uniquement via SSL.
- Bonne utilisation de la mémoire vive et dans la stabilité du lecteur Flash.
- Intègre une liste noire des pilotes graphiques posant problème avec l'accélération matérielle
- Se prémunit contre la fermeture involontaire lors du crash de certains plugins : Adobe Flash, Apple Quicktime ou Microsoft Silverlight. Les plugins se trouvent isolés dans des processus séparés du reste du système. Si l'un d'eux se bloque, le noyau du navigateur n'est pas affecté, on peut continuer à naviguer sans subir la fermeture générale de toutes les fenêtres.
- Prend en charge la technologie Direct2D pour l'accélération matérielle, le support de l'API Audio Data et la prise en charge du protocole HSTS pour forcer les sites à se charger uniquement via SSL.
- Intègre une liste noire des pilotes graphiques posant problème avec l'accélération matérielle.
- Editeur de feuille de style
- Vue en 3D de la structure DOM d'une page
- Graphite2 inclut dans Gecko
- Etc.

Pour les développeurs :
- Possibilité de combiner 3D et d’autres technologies Web (activation native via WebGL) pour enrichir l’expérience de la navigation
- Support du SVG (langage balisé en XML décrivant des graphismes vectoriels bidimensionnels)
- Support des polices de caractères Web (OpenType)
- Fonctionnalités typographiques de niveau professionnel
- Interfaces adaptées aux écrans tactiles
- Support du HTML 5
- Le support des styles CSS3 avec les transitions CSS
- Le support des websockets
- Le support d'Indexed DB (utilisé dans le Cloud Computing)
- Gestion des composants XPCOM
- API Mozilla Audio qui contribue à donner une dimension visuelle aux éléments sonores
- Grâce à la fonction de protection contre les plantages de Firefox 4, vous pouvez continuer à naviguer lorsqu’un plantage se produit au niveau du plugin Adobe Flash, Apple QuickTime ou Microsoft Silverlight. Si l’un de ces plugins se bloque, cela n’affectera pas le fonctionnement du reste de Firefox. Il vous suffira de recharger la page pour redémarrer le plugin et continuer votre navigation.
- Etc.


ATTENTION ! Il s'agit d'une version alpha. Il est recommandé de l'installer dans un environnement test et non sur une machine de production. Faites une sauvegarde de tous vos fichiers importants avant l'installation. Le but de l'éditeur est d'avoir des retours d'information sur l'instabilité ou les bogues éventuels que cette version bêta produit. Faites parvenir à l'éditeur vos retours d'expérience afin de l'aider à peaufiner ce qui sera inclus dans la version finale de Firefox.


Windows
2000/Vista/XP
Freeware 16 Mo 52886 15/03/2014
Mozilla Firefox Nightly (64-bit)  [30.0a1]  The Mozilla Organization
Mozilla Firefox Nightly


La version Nightly de Mozilla Firefox est un canal de développement pour les nouvelles versions de Mozilla Firefox. Il est conçu pour présenter les versions expérimentales de Firefox. Profitez donc des toutes dernières innovations du navigateur dans un environnement instable destiné à des utilisateurs avancés qui souhaitent bénéficier avant les autres des nouveautés et qui ne sont pas gênés par les dysfonctionnements fréquents.


Mozilla Firefox est le navigateur de nouvelle génération de la fondation Mozilla. Firefox vous permet de surfer vite, sûrement et efficacement. Il est plus léger, plus sûr, plus stable et beaucoup moins envahissant qu'Internet Explorer. Firefox se veut convivial et simple, afin de convertir le plus possible d'utilisateurs non spécialistes. L'aide en français est disponible.

Mozilla Firefox est un logiciel libre. C'est à dire qu'il dispose d'un programme accessible à tous. Ainsi, en s'agrégeant au projet, n'importe quel développeur professionnel ou amateur peut le modifier, en corriger les imperfections, l'adapter à ses besoins, ou proposer ses trouvailles aux autres utilisateurs. Dès lors, un logiciel libre évolue vite, et plus il a d'utilisateurs, plus il devient performant.

Mozilla Firefox (anciennement Firebird) est un redesign du navigateur de Mozilla, similaire à Galeon, K-Meleon et Camino, mais écrit en utilisant le langage d'interface utilisateur XUL et conçu pour être multi-plateformes. Mozilla Firefox reprend la motorisation du fameux projet open source, mais offre une interface et des fonctionnalités beaucoup plus sobres.

Caractéristiques :
- Interface simple
- Bonne réactivité
- Navigation par onglets
- Bloque les popups
- Trouve ce que vous voulez plus rapidement
- Bonne gestion des favoris et de l'historique
- Confidentialité simplifiée
- Bonne sécurité
- Marque-pages dynamiques "live bookmarks" qui permettent d'accéder rapidement aux informations contenues dans les fils RSS
- Beaucoup d'espace pour les pages
- Personnalisation des barres d'outils
- Extensible
- Barre de recherche active
- Personnalisable avec différents thèmes
- Basé sur le moteur de rendu Mozilla Gecko 1.9.2, l'un des plus rapides disponibles à ce jour
- Supporte les standards de l'industrie comme W3C, CSS, DOM, etc.
- Rapide à obtenir, rapide à l'utilisation
- Système de mise à jour fonctionnel, qui permet de changer de version en un clic de souris et d'installer d'éventuels patchs de sécurité dès leur publication
- Détecteur automatique de plugins qui permet d'installer rapidement et simplement des plugins tels que QuickTime ou FlashPlayer
- Gestionnaire de mot de passe
- Marquage des pages en un seul clic
- Barre d'adresse intelligente
- Identité d'un site Web en un clic
- Zoom intégral
- Intégration visuelle à la plateforme
- Pour la gestion des onglets, le navigateur a prévu une optimisation de la consommation du moteur graphique qui se traduit par des meilleures performances au lancement du navigateur ou lors de l'ouverture / fermeture de pages
- Possibilité de stopper un téléchargement, de copier le lien depuis la boîte de téléchargement, et d'effectuer une recherche sur les liens téléchargés
- Mode de navigation privée, comme en dispose Safari. L'activation de cette fonction entraîne d'abord la sauvegarde des onglets actifs afin de les réouvrir une fois que l'on retourne à une navigation standard. Après cela les historiques de navigation, les cookies et autres informations entrées dans des formulaires ne seront pas conservés. Seuls rescapés, les signets enregistrés et les fichiers téléchargés sur le disque dur.
- Fonction permettant de circuler entre les onglets ouverts. Elle rappelle d'ailleurs fortement son équivalent dans Safari sur l'iPhone. En appuyant sur Ctrl-tab les vignettes des onglets ouverts s'affichent sur un panneau translucide par dessus le navigateur. On peut alors circuler rapidement entre elles en continuant d'actionner la touche de tabulation.
- Si plusieurs panneaux sont nécessaires pour contenir toutes les vignettes, de gros points indiquent leur nombre, là aussi comme sur l'iPhone avec les multiples écrans d'accueil.
- Champs de recherche pour ceux qui ont coutume d'ouvrir un nombre très élevé d'onglets.
- Un moteur JavaScript de nouvelle génération (associant l’interpréteur de code SpiderMonkey et deux compilateurs aux fonctionnements complémentaires TraceMonkey et JägerMonkey). ll permet de rattraper les concurrents Chrome, Safari ou Opera, leaders dans le secteur de la vitesse de traitement. Résultat : les pages se chargent plus vite et les applications et jeux Web sont bien plus réactifs.
- Accélération matérielle accélérant l’affichage graphique des pages Web. Sous Windows, DirectX est mis à contribution. Sous Mac OS X, c’est OpenGL.
-Panorama : utilisez le glisser-déposer avec Firefox Overview pour constituer des groupes d’onglets faciles à manipuler, qui vous permettront de naviguer rapidement et de manière pratique et visuelle entre de nombreux onglets ouverts
- Onglets applicatifs : offrez un emplacement de stockage permanent aux sites que vous visitez fréquemment (webmail, Twitter, Flickr, etc.).
- Pré-chargement des vidéos HTML 5
- La vidéo HD avec le format WebM
- API expérimentale pour les animations JavaScript
- Console d'analyse Web
- Synchronisation privée et sécurisée : synchronisation des paramètres, mots de passe, marques-page, historique et personnalisation, signets, historiques et données de remplissage entre ordinateurs via Firefox Sync
- La technologie CSP (Content Security Policy) permet d'empêcher les attaques de type "Cross-Site Scripting" (XSS) en fournissant un mécanisme permettant aux sites Web d’indiquer explicitement au navigateur quels contenus sont légitimes
- Le protocole HSTS (HTTP Strict Transport Security) permet d’établir automatiquement une connexion sécurisée aux sites Web afin de bloquer les attaques de type « man in the middle » et d'empêcher toute interception de vos données sensibles durant le processus de connexion
- Moteur de rendu Gecko
- Bon support des standards pour le HTML5, XHR, MathML, SMIL et Canvas a été amélioré
- Gestion du Canvas, du JavaScript, de la gestion mémoire et des performances réseau
- Intègre une fonction de dépistage des sites Web appelé 'Do Not Track' accessible dans la paramètres de configuration de vie privée.
- Correction orthographique
- Gestion des animations CSS
- Bonne intégration de l’environnement de bureau pour les utilisateurs de Linux
- Contenu WebGL ne charge plus les textures cross-domain
- Le changeur de canal de développement de Firefox introduit dans les précédentes mises à jour bêta de Firefox a été retiré
- Les onglets en arrière-plan ont setTimeout et setInterval fixés à 1000 ms pour améliorer les performances
- Se prémunit contre la fermeture involontaire lors du crash de certains plugins : Adobe Flash, Apple Quicktime ou Microsoft Silverlight. Les plugins se trouvent isolés dans des processus séparés du reste du système. Si l'un d'eux se bloque, le noyau du navigateur n'est pas affecté, on peut continuer à naviguer sans subir la fermeture générale de toutes les fenêtres.
- Prend en charge la technologie Direct2D pour l'accélération matérielle, le support de l'API Audio Data et la prise en charge du protocole HSTS pour forcer les sites à se charger uniquement via SSL.
- Bonne utilisation de la mémoire vive et dans la stabilité du lecteur Flash.
- Intègre une liste noire des pilotes graphiques posant problème avec l'accélération matérielle.
- Un éditeur de feuille de style
- Vue en 3D de la structure DOM d'une page
- Ajout de Graphite2 à Gecko
- Se prémunit contre la fermeture involontaire lors du crash de certains plugins : Adobe Flash, Apple Quicktime ou Microsoft Silverlight. Les plugins se trouvent isolés dans des processus séparés du reste du système. Si l'un d'eux se bloque, le noyau du navigateur n'est pas affecté, on peut continuer à naviguer sans subir la fermeture générale de toutes les fenêtres.
- Prend en charge la technologie Direct2D pour l'accélération matérielle, le support de l'API Audio Data et la prise en charge du protocole HSTS pour forcer les sites à se charger uniquement via SSL.
- Améliore l'utilisation de la mémoire vive et dans la stabilité du lecteur Flash.
- Intègre une liste noire des pilotes graphiques posant problème avec l'accélération matérielle.
- Etc.

Pour les développeurs :
- Possibilité de combiner 3D et d’autres technologies Web (activation native via WebGL) pour enrichir l’expérience de la navigation
- Support du SVG (langage balisé en XML décrivant des graphismes vectoriels bidimensionnels)
- Support des polices de caractères Web (OpenType)
- Fonctionnalités typographiques de niveau professionnel
- Interfaces adaptées aux écrans tactiles
- Support du HTML 5
- Le support des styles CSS3 avec les transitions CSS
- Le support des websockets
- Le support d'Indexed DB (utilisé dans le Cloud Computing)
- Gestion des composants XPCOM
- API Mozilla Audio qui contribue à donner une dimension visuelle aux éléments sonores
- Grâce à la fonction de protection contre les plantages de Firefox 4, vous pouvez continuer à naviguer lorsqu’un plantage se produit au niveau du plugin Adobe Flash, Apple QuickTime ou Microsoft Silverlight. Si l’un de ces plugins se bloque, cela n’affectera pas le fonctionnement du reste de Firefox. Il vous suffira de recharger la page pour redémarrer le plugin et continuer votre navigation.
- Etc.



Linux
Freeware 29 Mo 52730 05/02/2014
Mozilla Firefox Nightly (32-bit)  [30.0a1]  The Mozilla Organization
Mozilla Firefox Nightly


La version Nightly de Mozilla Firefox est un canal de développement pour les nouvelles versions de Mozilla Firefox. Il est conçu pour présenter les versions expérimentales de Firefox. Profitez donc des toutes dernières innovations du navigateur dans un environnement instable destiné à des utilisateurs avancés qui souhaitent bénéficier avant les autres des nouveautés et qui ne sont pas gênés par les dysfonctionnements fréquents.

Mozilla Firefox est le navigateur de nouvelle génération de la fondation Mozilla. Firefox vous permet de surfer vite, sûrement et efficacement. Il est plus léger, plus sûr, plus stable et beaucoup moins envahissant qu'Internet Explorer. Firefox se veut convivial et simple, afin de convertir le plus possible d'utilisateurs non spécialistes. L'aide en français est disponible.

Mozilla Firefox est un logiciel libre. C'est à dire qu'il dispose d'un programme accessible à tous. Ainsi, en s'agrégeant au projet, n'importe quel développeur professionnel ou amateur peut le modifier, en corriger les imperfections, l'adapter à ses besoins, ou proposer ses trouvailles aux autres utilisateurs. Dès lors, un logiciel libre évolue vite, et plus il a d'utilisateurs, plus il devient performant.

Mozilla Firefox (anciennement Firebird) est un redesign du navigateur de Mozilla, similaire à Galeon, K-Meleon et Camino, mais écrit en utilisant le langage d'interface utilisateur XUL et conçu pour être multi-plateformes. Mozilla Firefox reprend la motorisation du fameux projet open source, mais offre une interface et des fonctionnalités beaucoup plus sobres.

Caractéristiques :
- Interface simple
- Bonne réactivité
- Navigation par onglets
- Bloque les popups
- Trouve ce que vous voulez plus rapidement
- Bonne gestion des favoris et de l'historique
- Confidentialité simplifiée
- Bonne sécurité
- Marque-pages dynamiques "live bookmarks" qui permettent d'accéder rapidement aux informations contenues dans les fils RSS
- Beaucoup d'espace pour les pages
- Personnalisation des barres d'outils
- Extensible
- Barre de recherche active
- Personnalisable avec différents thèmes
- Basé sur le moteur de rendu Mozilla Gecko 1.9.2, l'un des plus rapides disponibles à ce jour
- Supporte les standards de l'industrie comme W3C, CSS, DOM, etc.
- Rapide à obtenir, rapide à l'utilisation
- Système de mise à jour fonctionnel, qui permet de changer de version en un clic de souris et d'installer d'éventuels patchs de sécurité dès leur publication
- Détecteur automatique de plugins qui permet d'installer rapidement et simplement des plugins tels que QuickTime ou FlashPlayer
- Gestionnaire de mot de passe
- Marquage des pages en un seul clic
- Barre d'adresse intelligente
- Identité d'un site Web en un clic
- Zoom intégral
- Intégration visuelle à la plateforme
- Pour la gestion des onglets, le navigateur a prévu une optimisation de la consommation du moteur graphique qui se traduit par des meilleures performances au lancement du navigateur ou lors de l'ouverture / fermeture de pages
- Possibilité de stopper un téléchargement, de copier le lien depuis la boîte de téléchargement, et d'effectuer une recherche sur les liens téléchargés
- Mode de navigation privée, comme en dispose Safari. L'activation de cette fonction entraîne d'abord la sauvegarde des onglets actifs afin de les réouvrir une fois que l'on retourne à une navigation standard. Après cela les historiques de navigation, les cookies et autres informations entrées dans des formulaires ne seront pas conservés. Seuls rescapés, les signets enregistrés et les fichiers téléchargés sur le disque dur.
- Fonction permettant de circuler entre les onglets ouverts. Elle rappelle d'ailleurs fortement son équivalent dans Safari sur l'iPhone. En appuyant sur Ctrl-tab les vignettes des onglets ouverts s'affichent sur un panneau translucide par dessus le navigateur. On peut alors circuler rapidement entre elles en continuant d'actionner la touche de tabulation.
- Si plusieurs panneaux sont nécessaires pour contenir toutes les vignettes, de gros points indiquent leur nombre, là aussi comme sur l'iPhone avec les multiples écrans d'accueil.
- Champs de recherche pour ceux qui ont coutume d'ouvrir un nombre très élevé d'onglets.
- Un moteur JavaScript de nouvelle génération (associant l’interpréteur de code SpiderMonkey et deux compilateurs aux fonctionnements complémentaires TraceMonkey et JägerMonkey). ll permet de rattraper les concurrents Chrome, Safari ou Opera, leaders dans le secteur de la vitesse de traitement. Résultat : les pages se chargent plus vite et les applications et jeux Web sont bien plus réactifs.
- Accélération matérielle accélérant l’affichage graphique des pages Web. Sous Windows, DirectX est mis à contribution. Sous Mac OS X, c’est OpenGL.
-Panorama : utilisez le glisser-déposer avec Firefox Overview pour constituer des groupes d’onglets faciles à manipuler, qui vous permettront de naviguer rapidement et de manière pratique et visuelle entre de nombreux onglets ouverts
- Onglets applicatifs : offrez un emplacement de stockage permanent aux sites que vous visitez fréquemment (webmail, Twitter, Flickr, etc.).
- Pré-chargement des vidéos HTML 5
- La vidéo HD avec le format WebM
- API expérimentale pour les animations JavaScript
- Console d'analyse Web
- Synchronisation privée et sécurisée : synchronisation des paramètres, mots de passe, marques-page, historique et personnalisation, signets, historiques et données de remplissage entre ordinateurs via Firefox Sync
- La technologie CSP (Content Security Policy) permet d'empêcher les attaques de type "Cross-Site Scripting" (XSS) en fournissant un mécanisme permettant aux sites Web d’indiquer explicitement au navigateur quels contenus sont légitimes
- Le protocole HSTS (HTTP Strict Transport Security) permet d’établir automatiquement une connexion sécurisée aux sites Web afin de bloquer les attaques de type « man in the middle » et d'empêcher toute interception de vos données sensibles durant le processus de connexion
- Moteur de rendu Gecko
- Bon support des standards pour le HTML5, XHR, MathML, SMIL et Canvas a été amélioré
- Gestion du Canvas, du JavaScript, de la gestion mémoire et des performances réseau
- Intègre une fonction de dépistage des sites Web appelé 'Do Not Track' accessible dans la paramètres de configuration de vie privée.
- Correction orthographique
- Gestion des animations CSS
- Bonne intégration de l’environnement de bureau pour les utilisateurs de Linux
- Contenu WebGL ne charge plus les textures cross-domain
- Le changeur de canal de développement de Firefox introduit dans les précédentes mises à jour bêta de Firefox a été retiré
- Les onglets en arrière-plan ont setTimeout et setInterval fixés à 1000 ms pour améliorer les performances
- Se prémunit contre la fermeture involontaire lors du crash de certains plugins : Adobe Flash, Apple Quicktime ou Microsoft Silverlight. Les plugins se trouvent isolés dans des processus séparés du reste du système. Si l'un d'eux se bloque, le noyau du navigateur n'est pas affecté, on peut continuer à naviguer sans subir la fermeture générale de toutes les fenêtres.
- Prend en charge la technologie Direct2D pour l'accélération matérielle, le support de l'API Audio Data et la prise en charge du protocole HSTS pour forcer les sites à se charger uniquement via SSL.
- Bonne utilisation de la mémoire vive et dans la stabilité du lecteur Flash.
- Intègre une liste noire des pilotes graphiques posant problème avec l'accélération matérielle.
- Un éditeur de feuille de style
- Vue en 3D de la structure DOM d'une page
- Ajout de Graphite2 à Gecko
- Se prémunit contre la fermeture involontaire lors du crash de certains plugins : Adobe Flash, Apple Quicktime ou Microsoft Silverlight. Les plugins se trouvent isolés dans des processus séparés du reste du système. Si l'un d'eux se bloque, le noyau du navigateur n'est pas affecté, on peut continuer à naviguer sans subir la fermeture générale de toutes les fenêtres.
- Prend en charge la technologie Direct2D pour l'accélération matérielle, le support de l'API Audio Data et la prise en charge du protocole HSTS pour forcer les sites à se charger uniquement via SSL.
- Améliore l'utilisation de la mémoire vive et dans la stabilité du lecteur Flash.
- Intègre une liste noire des pilotes graphiques posant problème avec l'accélération matérielle.
- Etc.

Pour les développeurs :
- Possibilité de combiner 3D et d’autres technologies Web (activation native via WebGL) pour enrichir l’expérience de la navigation
- Support du SVG (langage balisé en XML décrivant des graphismes vectoriels bidimensionnels)
- Support des polices de caractères Web (OpenType)
- Fonctionnalités typographiques de niveau professionnel
- Interfaces adaptées aux écrans tactiles
- Support du HTML 5
- Le support des styles CSS3 avec les transitions CSS
- Le support des websockets
- Le support d'Indexed DB (utilisé dans le Cloud Computing)
- Gestion des composants XPCOM
- API Mozilla Audio qui contribue à donner une dimension visuelle aux éléments sonores
- Grâce à la fonction de protection contre les plantages de Firefox 4, vous pouvez continuer à naviguer lorsqu’un plantage se produit au niveau du plugin Adobe Flash, Apple QuickTime ou Microsoft Silverlight. Si l’un de ces plugins se bloque, cela n’affectera pas le fonctionnement du reste de Firefox. Il vous suffira de recharger la page pour redémarrer le plugin et continuer votre navigation.
- Etc.




Linux
Freeware 17 Mo 52725 05/02/2014
Mozilla Firefox  [17.0.1]  The Mozilla Organization
Mozilla Firefox


Mozilla Firefox est le navigateur de nouvelle génération de la fondation Mozilla. Firefox vous permet de surfer vite, sûrement et efficacement. Il est plus léger, plus sûr, plus stable et beaucoup moins envahissant qu'Internet Explorer. Firefox se veut convivial et simple, afin de convertir le plus possible d'utilisateurs non spécialistes. L'aide en français est disponible.

Mozilla Firefox est un logiciel libre. C'est à dire qu'il dispose d'un programme accessible à tous. Ainsi, en s'agrégeant au projet, n'importe quel développeur professionnel ou amateur peut le modifier, en corriger les imperfections, l'adapter à ses besoins, ou proposer ses trouvailles aux autres utilisateurs. Dès lors, un logiciel libre évolue vite, et plus il a d'utilisateurs, plus il devient performant.

Mozilla Firefox (anciennement Firebird) est un redesign du navigateur de Mozilla, similaire à Galeon, K-Meleon et Camino, mais écrit en utilisant le langage d'interface utilisateur XUL et conçu pour être multi-plateformes. Mozilla Firefox reprend la motorisation du fameux projet open source, mais offre une interface et des fonctionnalités beaucoup plus sobres.

Caractéristiques :
- Interface simple
- Bonne réactivité
- Navigation par onglets
- Bloque les popups
- Trouve ce que vous voulez plus rapidement
- Bonne gestion des favoris et de l'historique
- Confidentialité simplifiée
- Bonne sécurité
- Marque-pages dynamiques "live bookmarks" qui permettent d'accéder rapidement aux informations contenues dans les fils RSS
- Beaucoup d'espace pour les pages
- Personnalisation des barres d'outils
- Extensible
- Barre de recherche active
- Personnalisable avec différents thèmes
- Basé sur le moteur de rendu Mozilla Gecko, l'un des plus rapides disponibles à ce jour
- Supporte les standards de l'industrie comme W3C, CSS, DOM, etc.
- Rapide à obtenir, rapide à l'utilisation
- Système de mise à jour fonctionnel, qui permet de changer de version en un clic de souris et d'installer d'éventuels patchs de sécurité dès leur publication
- Détecteur automatique de plugins qui permet d'installer rapidement et simplement des plugins tels que QuickTime ou FlashPlayer
- Gestionnaire de mot de passe
- Marquage des pages en un seul clic
- Barre d'adresse intelligente
- Identité d'un site Web en un clic
- Zoom intégral
- SeaMonkey
- Intégration visuelle à la plateforme
- Pour la gestion des onglets, le navigateur a prévu une optimisation de la consommation du moteur graphique qui se traduit par des meilleures performances au lancement du navigateur ou lors de l'ouverture / fermeture de pages
- Possibilité de stopper un téléchargement, de copier le lien depuis la boîte de téléchargement, et d'effectuer une recherche sur les liens téléchargés
-Panorama : utilisez le glisser-déposer avec Firefox Overview pour constituer des groupes d’onglets faciles à manipuler, qui vous permettront de naviguer rapidement et de manière pratique et visuelle entre de nombreux onglets ouverts
- Onglets applicatifs : offrez un emplacement de stockage permanent aux sites que vous visitez fréquemment (webmail, Twitter, Flickr, etc.).
- Pré-chargement des vidéos HTML 5
- La vidéo HD avec le format WebM
- API pour les animations JavaScript
- Console d'analyse Web
- Synchronisation privée et sécurisée : synchronisation des paramètres, mots de passe, marques-page, historique et personnalisation, signets, historiques et données de remplissage entre ordinateurs via Firefox Sync
- La technologie CSP (Content Security Policy) permet d'empêcher les attaques de type "Cross-Site Scripting" (XSS) en fournissant un mécanisme permettant aux sites Web d’indiquer explicitement au navigateur quels contenus sont légitimes
- Le protocole HSTS (HTTP Strict Transport Security) permet d’établir automatiquement une connexion sécurisée aux sites Web afin de bloquer les attaques de type « man in the middle » et d'empêcher toute interception de vos données sensibles durant le processus de connexion
- Moteur de rendu Gecko
- Bon support des standards pour le HTML5, XHR, MathML, SMIL et Canvas a été amélioré
- Gestion du Canvas, du JavaScript, de la gestion mémoire et des performances réseau
- Intègre une fonction de dépistage des sites Web appelé 'Do Not Track' accessible dans la paramètres de configuration de vie privée.
- Correction orthographique
- Gestion des animations CSS
- Bonne intégration de l’environnement de bureau pour les utilisateurs de Linux
- Contenu WebGL ne charge plus les textures cross-domain
- Le changeur de canal de développement de Firefox introduit dans les précédentes mises à jour bêta de Firefox a été retiré
- Les onglets en arrière-plan ont setTimeout et setInterval fixés à 1000 ms pour améliorer les performances
- Se prémunit contre la fermeture involontaire lors du crash de certains plugins : Adobe Flash, Apple Quicktime ou Microsoft Silverlight. Les plugins se trouvent isolés dans des processus séparés du reste du système. Si l'un d'eux se bloque, le noyau du navigateur n'est pas affecté, on peut continuer à naviguer sans subir la fermeture générale de toutes les fenêtres.
- Prend en charge la technologie Direct2D pour l'accélération matérielle, le support de l'API Audio Data et la prise en charge du protocole HSTS pour forcer les sites à se charger uniquement via SSL.
- Intègre une liste noire des pilotes graphiques posant problème avec l'accélération matérielle
- Bonne utilisation de la mémoire vive et de la stabilité du lecteur Flash
- Pour les utilisateurs Windows, apparition d'un service dit de maintenance. Mozilla fait ainsi évoluer Firefox dans le sens de mises à jour silencieuses appliquées en tâche de fond. Les mises à jour de sécurité et autres améliorations pourront être délivrées à l'utilisateur sans forme d'interruption, à la manière de Google Chrome.
- Etc.

Pour les développeurs :
- Possibilité de combiner 3D et d’autres technologies Web (activation native via WebGL) pour enrichir l’expérience de la navigation
- Support du SVG (langage balisé en XML décrivant des graphismes vectoriels bidimensionnels)
- Support des polices de caractères Web (OpenType)
- Fonctionnalités typographiques de niveau professionnel
- Interfaces adaptées aux écrans tactiles
- Support du HTML 5
- Le support des styles CSS3 avec les transitions CSS
- Le support des websockets
- Le support d'Indexed DB (utilisé dans le Cloud Computing)
- Gestion des composants XPCOM
- API Mozilla Audio qui contribue à donner une dimension visuelle aux éléments sonores
- Grâce à la fonction de protection contre les plantages de Firefox 4, vous pouvez continuer à naviguer lorsqu’un plantage se produit au niveau du plugin Adobe Flash, Apple QuickTime ou Microsoft Silverlight. Si l’un de ces plugins se bloque, cela n’affectera pas le fonctionnement du reste de Firefox. Il vous suffira de recharger la page pour redémarrer le plugin et continuer votre navigation.
- Avec l'attribut title d'un document HTML, les sauts de ligne sont pris en charge
- Numérotation des lignes proposée lors de l'affichage du code source d'une page
- Pour HTML5, les contrôles de médias sont épurés
- Etc.

Nouveautés :
- Modification de l'interface avec un seul menu en haut à gauche pour dégager au maximum l'espace pour la navigation
- Nouvelle barre des modules pour accéder rapidement et facilement à tous vos modules complémentaires
- Barre d'onglets sous le bouton menu
- Epinglage des onglets qui permet de fixer en version réduite des onglets à gauche de la barre
- Mode Panorama, qui affiche une vue de type Exposé des pages ouvertes avec création de groupes de pages
- Nouvelle fonction Sync qui prend en charge les marque-pages, les mots de passe, les préférences, l’historique et les onglets, pour les partager sur autres machines
- Meilleure protection de la vie privée : support du protocole (HTTP Strict Transport Security), qui permet pour un site d’établir automatiquement des connexions sécurisées SSL et du protocole Content Security Policy (CSP)
- Meilleures performances en javascript
- Nouveau gestionnaire des extensions
- Etc.


Mac OS
X
Freeware 31 Mo 52793 30/11/2012
espace abonnés | à propos du téléchargement | aide | faq | nous contacter | régie publicitaire | données personnelles | informations légales